Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : « Jamais compris pourquoi l’OM ne recrutait pas en Algérie… »

Par Publié le - Mis à jour le

Ancien agent et vice-président du FC Lorient, Alex Hayes connait bien les contraintes liées au mercato. Dans les colonnes de France Football, Hayes a conseillé l’OM sur la gestion de ce mercato estival.

 

 

 

 

Ses anciennes responsabilités à Lorient font qu’Alex Hayes connaît les contraintes liées au recrutement avec un budget serré. Ce qui est la situation dans laquelle se retrouve l’OM en ce moment, qui doit prendre un attaquant avec un budget réduit. Et pour Alex Hayes, le club doit observer les marchés « annexes » pour faire des bons coups à bas prix :

 

 

POURQUOI L’OM NE REGARDE PAS T-IL PAS DANS DES ZONES NON SURVEILLÉES ? — Hayes

 

 

L’OM doit se positionner très tôt. (…) Pourquoi l’OM ne regarde-t-il pas dans des zones moins surveillées ? En France, c’est comme avec les entraîneurs, on aime le réchauffé. On croit se rassurer ainsi. A Lorient, Didier Ndong, nous sommes allés le chercher à Safax, en Tunisie (en 2015). Il est arrivé pour 800 000 euros, il est reparti pour 20 millions d’euros à Sunderland (en 2016). Je n’ai jamais compris pourquoi l’OM ne recrutait pas en Algérie. (…) La clé pour réussir de tels coups ? Il faut accepter que votre cellule de recrutement vous coûte de l’argent. (…) Même s’il vous faut tout payer, croyez-moi, cela vous coûtera toujours moins cher que des transferts foireux de joueurs moyens. »
Alex Hayes – Source : France Football – 08/09/2020

 

 

a lire aussi : Mercato OM : Pierre Ménès émet des réserves sur l’enveloppe pour l’attaquant

 

 

En plus de ça, l’ancien vice-président des Merlus a également incité le nouveau Head Of Football, Pablo Longoria, à prendre le pouvoir sur la gestion du mercato estival. Pour lui, l’Espagnol doit gérer le recrutement aux dépens du coach :

 

 

PABLO LONGORIA DOIT CONSERVER LE POUVOIR DE DÉCISION — Hayes

 

 

« Il doit y avoir un dialogue avec le coach. Pablo Longoria peut proposer deux ou trois profils mais il doit conserver le pouvoir de décision parce qu’il y a des paramètres structurels à respecter sur l’âge du joueur et sa valorisation pour le club. Le directeur sportif doit avoir une vision d’avenir. Ne serait-ce que si AVB se fait virer ou se fait piquer par un top club. Il ne faut pas se retrouver avec des joueurs du coach qui ne correspondent pas à la philosophie du club« .
Alex Hayes – Source : France Football, 08/09/2020

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0