PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Mercato OM : Longoria est prévenu, il veut de la stabilité dans l’équipe !

Publié le - Mis à jour le
Moise SAHI of Annecy celebrates his goal during the Quarter-Final French Cup match between Marseille and Annecy at Orange Velodrome on March 1, 2023 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

L’Olympique de Marseille renouvèle son effectif en grande partie à chaque mercato estival depuis quelques années. Avec un changement d’entraîneur au bout de deux saisons maximum, il est difficile de garder une stabilité. Pour avoir un projet sur le long terme, il faut d’abord avoir un équilibre dans le staff, d’après Sourigna Manomay.

Depuis le départ de Rudi Garcia en 2019, les entraîneurs ne restent pas plus de deux saisons à l’OM. André Villas-Boas est parti au bout d’à peine deux ans, remplacé par Nasser Larguet pendant quelques mois. Jorge Sampaoli, malgré une qualification en Ligue des Champions à la fin de la saison, est resté qu’un an. Ce changement d’entraîneur régulièrement, et donc de style de jeu, empêche le club de se stabiliser.

 

On n’a jamais eu de stabilité

 

Cela entraîne aussi un grand nombre de départs et d’arrivées, pour mettre l’entraîneur dans les meilleures conditions en ayant des joueurs adaptés à son style de jeu. Refaire une équipe presque complètement à chaque mercato estival ne permet pas à l’équipe de se stabiliser. Sans cet équilibre, il est compliqué d’avoir un projet sur le long terme.

 

Si c’est pour être deuxième et t’écraser parce que tu vires la moitié de ton effectif, je ne vois pas l’intérêt…

 

“Ce qui manque c’est la stabilité. On est second certes, mais les saisons se suivent et se ressemblent absolument pas, autant dans l’effectif que dans l’entraîneur. Si on stabilise une seconde place là, il faut qu’on se stabilise avec Tudor, avec un effectif, qui va s’améliorer bien entendu, parce que c’est l’objectif du mercato, on gagnera une stabilité et là peut-être qu’on abordera les matches d’une manière différente. Parce que je trouve que ce match de Coupe de France il n’est pas normal, tu ne peux pas être là, à ce niveau-là alors que tu es second de Ligue 1. Finalement ça sert à quoi d’être deuxième de Ligue 1 pour t’écraser face au 10ème de Ligue 2 ? Ça ne sert à rien. J’espère qu’on va assurer notre qualification en Ligue des Champions, c’est bien, on sera constant sur deux ans. Mais au final, quel genre de deuxième on est ? Si c’est pour être deuxième et t’écraser encore l’année prochaine, parce que tu vires la moitié de ton effectif ou ton entraîneur, je ne vois pas l’intérêt. On n’a jamais eu de stabilité, surtout sous Longoria.Sourigna Manomay – Source : DebatFootMarseille (06/02/23)

A lire aussi : Mercato OM – De Bono : « Je pense qu’il ne fait pas partie des priorités de Tudor ! »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola