PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Mercato OM : Longoria justifie son choix et explique le départ de Marcelino !

Publié le - Mis à jour le
Journaliste professionnel suiveur de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Couvre l'actualité de l'OM et du mercato OM pour le média marseillais Football Club de Marseille.
Pablo LONGORIA (president Marseille OM) - MARCELINO GARCIA TORAL (Icon Sport)

Le président de l’Olympique de Marseille Pablo Longoria a donné une longue interview à la Provence. Il revient sur tous les sujet y compris le départ de son ami et entraineur Marcelino. 

 

A lire aussi : OM : Longoria ne démissionnera pas et part au combat !

Au cours d’un entretien accordé au journal La Provence, le président de l’OM Pablo Longoria a commencé par justifié le choix de faire venir son ami Marcelino par ses résultats en Liga : « Marcelino est mon ami, mais c’est un entraîneur de football. Prenez ses dernières expériences : à Villarreal, il a pris l’équipe en milieu de classement de deuxième division, l’a fait monter tout de suite et l’a qualifiée toutes les saisons en coupe d’Europe, au point de disputer une demi-finale de Ligue Europa contre Liverpool (en 2016). Il a pris Valence 12e . Lors de sa première saison, il a fini 4e, avec de très bons résultats, puis 4e aussi la deuxième saison en gagnant la Coupe du Roi. Il y a également joué une demi-finale de Ligue Europa. Il a ensuite qualifié Bilbao en finale de coupe et gagné la Supercoupe. »


Marcelino est mon ami, mais c’est un entraîneur de football

 

Le départ de Marcelino ? Ce n’est pas une question sportive, ni de football

A lire aussi : OM : Marcelino s’explique sur son départ !!!

Le président, de l’Olympique de Marseille explique que le départ de Marcelino n’est pas lié au sportif : « Dire que je prends un entraîneur parce qu’il est mon ami, c’est me manquer de respect. Je ne suis pas ici pour faire venir des amis mais pour mettre les gens les plus compétents en place. Il s’en va car comme nous, il n’accepte pas travailler dans ce contexte de menaces. Le niveau de tension n’est pas acceptable. Ce n’est pas normal à la 5e journée du championnat(il se répète). Ce n’est pas une question sportive, ni de football. On parle d’autres choses beaucoup plus fortes. »

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0