Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Cardoze se fait taper sur les doigts par le Conseil Nation de l’Etique !

Par Mis à jour le - Publié le
Jacques CARDOZE communication director of Marseille during the press conference of Olympique de Marseille at Orange Velodrome on July 7, 2021 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Jacques CARDOZE - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Après les incidents à Lyon, Jacques Cardoze n’a pas hésité à monter au créneau pour défendre l’OM. Le Conseil Nation de l’Etique n’a pas apprécié ses déclarations.  

 

 

L’Olympique de Marseille ne s’attendait pas à ce type de sanctions pour Lyon après les incidents au Groupama Stadium. Jacques Cardoze qui était sur place n’a pas du tout apprécié le traitement de la LFP envers l’OM et n’a pas hésité à le dire devant les médias.

 

Une telle déclaration est inadmissible et irresponsable

 

Sa tirade a été partagée à plusieurs reprises où on le voit critiquer le fait de ne pas avoir été convié par la Commission afin de donner la version de l’OM de la soirée cauchemardesque passée à Lyon. Ce mardi, le Conseil Nation de l’Etique a publié un communiqué à l’encontre du directeur de la communication marseillais.

 

A LIRE : Mercato OM : Sampaoli donne le nombre de joueurs qu’il espère en janvier !

 

« Le Conseil National de l’Éthique condamne fermement les propos tenus par M. Jacques CARDOZE, directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, le 8 décembre 2021, devant le siège de la Ligue de Football Professionnel, à l’occasion de la réunion de la Commission de Discipline appelée à statuer sur les incidents survenus lors de la rencontre opposant l’Olympique Lyonnais à l’ Olympique de Marseille. M. Cardoze a en effet déclaré, entre autres propos, alors même que la décision n’avait pas encore été annoncée, que « la commission de discipline est illégitime (…) parodie de justice (…) tout ça c’est une honte pour le football français (…) nous ne reconnaissons pas aujourd’hui cette commission de discipline… »  Une telle déclaration est inadmissible et irresponsable. Il n’est pas acceptable de venir devant les médias au siège de la LFP sans y être convié, pour mettre la « pression » sur ses juges, tenter de discréditer des instances sans connaître les fonctionnements et verser dans un tel populisme.  La commission de discipline de la LFP est parfaitement légitime et indépendante, composée de personnes intègres et soucieuses de l’application de la règle de droit. Le procédé employé est d’autant plus inadapté que la décision n’était pas encore connue ; il eut été intéressant ultérieurement d’entendre M. Cardoze s’exprimer sur une décision conforme à ses souhaits. Nous sommes dans un état de droit et il appartient aux clubs insatisfaits des décisions des commissions d’en tirer éventuellement les conséquences légales et non de se livrer à des propos insignifiants qui ne sont pas à la hauteur des enjeux de sécurité.  Le CNE considère que le devoir d’exemplarité doit plus que jamais guider les propos et comportements des différentes composantes du football » Le Conseil National de l’Éthique – Source : FFF (21/12/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0