Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Ce qui a fait monter la tension entre les joueurs et Igor Tudor

Par Publié le - Mis à jour le

Dans son édition du jour, le journal L’Equipe fait le point sur la situation entre Igor Tudor et son vestiaire. Le quotidien sportif explique notamment les raisons qui poussent à cette cassure. 

 

 

L’Olympique de Marseille vit des journées compliquées ces derniers temps avec une pénurie au niveau du jeu et des résultats en matchs de préparation et surtout de gros problèmes de communication avec le coach Igor Tudor d’après La Provence et L’Equipe.

 

Le ton monte vite pour « des broutilles »?

 

Le quotidien sportif a d’ailleurs fait l’état des lieux du vestiaire ce mardi dans son édition du jour. L’Equipe tente notamment d’expliquer ce qui a fait partir l’étincelle. Pour Gerson et Amavi qui ont eu un accrochage avec le coach, le journal ajoute que tout est monté très vite et pour « des broutilles ».

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Dieng définitivement mis de côté par Igor Tudor

 

Si le Brésilien a joué face à Milan et n’est pas mis de côté, le latéral gauche français s’entraîne seul tout comme Strootman, à l’écart du groupe. Un proche du vestiaire marseillais a expliqué à L’Equipe ce que les joueurs reproche à l’entraîneur.

 

« Ils ne reprochent pas la préparation militaire à Tudor, c’était pareil avec Sampaoli, glisse un intime du vestiaire. Mais Tudor est parfois glacial, il détricote tout ce que Sampaoli a fait, le jeu, l’ambiance, et les cadres trouvent dommage de s’éloigner vers l’extrême inverse » Un proche du vestiaire – Source : L’Equipe (02/08/22)

 

« Tudor est arrivé en leur disant, en résumé : « Vous ne courez pas assez, vous ne travaillez pas assez et vous ne jouez pas comme il le faut. » Forcément, ça crée des tensions. » Un proche du vestiaire – Source : L’Equipe (02/08/22)

 

On ne peut pas condamner Igor Tudor qui prend une suite qui est très compliquée — Courbis

 

Sur RMC, Rolland Courbis explique qu’il n’y a pas de raison de ne cibler qu’Igor Tudor comme coupable de cette instabilité. Pour lui, Sampaoli a également sa part de responsabilité en étant parti !

 

« Mon point de vue est, et va l’être pendant plusieurs semaines, totalement différent de ce que j’entends et des inquiétudes qu’il peut y avoir. Ma façon de voir les choses c’est que s’il n’y avait pas de problèmes après un changement d’entraineur (c’est là que je serais inquiet). Là ce n’est pas un changement d’entraîneur habituel ou traditionnel qui est viré parce que les joueurs, les supporters et les journalistes ne le veulent plus. Là c’est un entraîneur qui est parti de lui-même, et qui laisse un groupe habitué à certaines choses bien précises. Tudor, cela n’a jamais été un messie ou un magicien. C’est si Tudor ne rencontre pas de problèmes que moi je serais étonné dans ce contexte. Il a comme problème que trois ou quatre joueurs importants regrettent un entraîneur qui est parti, a encore estimé celui qui a entraîné à Marseille entre 1997 et 1999. Moi je cible plutôt Jorge Sampaoli qui s’en va… je ne vais pas dire comme un voleur mais il est parti. Pourquoi s’en est-il allé? Je n’en sais rien. On ne peut pas condamner Igor Tudor qui prend une suite qui est très compliquée. Pour ce qui est de Jorge Sampaoli, ce n’est pas qu’en vieillissant je deviens plus méfiant mais peut-être que oui. J’attends avec impatience ce qu’il va se passer dans les prochaines semaines. Parce que si je vois Jorge Sampaoli signer dans quinze jours ou trois semaines dans un autre club… Un club qui s’est intéressé à lui parce qu’il était libre de tout contrat avec l’Olympique de Marseille… Je vois les choses avec un esprit un peu plus tordu, je pense qu’il sera peut-être parti pour aller dans un autre club. Et j’appelle cela une trahison » Rolland Courbis – Source : RMC (01/08/22)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0