Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Favard détruit Sampaoli et deux recrues !

Par Publié le - Mis à jour le
Gael ANGOULA (ARBITRE) - Jorge SAMPAOLI (Entraineur Marseille OM) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Lens at Orange Velodrome on September 26, 2021 in Marseille, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

Même si l’OM va mal en terme de résultat depuis quatre matchs, le début de saison de Jorge Sampaoli n’est a jeter à la poubelle. Pourtant, selon Gilles Favard rien n’est bon pour le moment, et le pire arrive…

 

 

Gilles Favard semble avoir une dent contre Jorge Sampaoli, et les entraineurs étrangers en général. Interrogé sur le plateau de l’Equipe du Soir, l’ancien conseiller de Waldermar Kita à Nantes, n’a pas hésité à détruire Jorge Sampaoli et le début de saison de l’Olympique de Marseille.

 

Parce ce que si Guendouzi est bon, ça veut dire que les autres sont très mauvais — Favard

 

 

A LIRE AUSSI : Explication Gerson/Sampaoli, le stade Vélodrome leader, et de la concurrence pour ce buteur… Les 3 infos OM de ce mardi !

 

 

« L’OM de Sampaoli c’est pas brillant, on va quand même pas se taper le cul par terre. Ce que je comprend pas, c’est qu’il avait un effectif pas trop mal au début, et qu’il passe son temps a le changer. Il a effectivement des jeunes joueurs prêtés, ce qui n’est pas bon signe. Je pense que le recrutement est azimut, et la mayonnaise ne va pas prendre. Les mecs qui vont se retrouver sur le banc, ils vont faire la gueule et il va les perdre. L’histoire de Mandanda peut lui couter cher, à part Payet il ne reste pas beaucoup d’anciens de l’OM. Je suis déçu de certains joueurs, je m’attendais a mieux de Saliba, Guendouzi. Parce ce que si Guendouzi est bon, ça veut dire que les autres sont très mauvais. » Gilles Favard – Source: L’Equipe (04/10/21)

 

Daniel Riolo a accusé Guendouzi sur les ondes de RMC :

 

Il donne des ordres à tout le monde– Riolo

 

« Guendouzi qu’on a beaucoup critiqué je le voYAIS au quatre coins du terrain, généreux. Ça fait deux matchs que JE vois m’ancien : Celui qui donne des ordres à tout le monde, qui tire quand il faut pas tirer, qui veut trop être le patron, le show. C’est un peu comme si on ne pouvait jamais changer finalement, La nature te rattrape toujours. » Daniel Riolo – Source: RMC (03/10/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0