PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Harit, le retour du facteur X !

Publié le - Mis à jour le
Journaliste professionnel suiveur de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Couvre l'actualité de l'OM et du mercato OM pour le média marseillais Football Club de Marseille.

Dans un contexte extra sportif pesant, l’OM a proposé un visage attrayant à Amsterdam face à l’Ajax et a ramené un match nul (3-3). Voici la note et l’appréciation de Joaquin Correa lors de ce match.

Marcelino n’est plus le coach de l’OM et son successeur, Pancho Abardonado a réussi sa première. Si la défense a été en difficulté à l’image des deux premiers buts offerts aux néerlandais sur des fautes grossières de Mbemba et Gigot, l’équipe a eu le caractère de réagir et de revenir deux fois au score. L’attaquant a été plus enthousiasmante malgré beaucoup de ratés, le bloc plus haut et le pressing bien plus agressif. Vu le calendrier à venir, les joueurs vont devoir rapidement continuer dans cet état d’esprit en resserrant la défense.

A lire : OM : Un clause dans le contrat de Longoria ? Fournier potentiel candidat ?

La note d’Amine Harit : 6.5/10

 

Son appréciation

Harit, le retour du facteur X !
Malgré une belle rentré face au Pana, on l’avait laissé sur deux prestations médiocres, relancé comme titulaire par Abardonado, l’international marocain a retrouvé des sensations. Aligné côté droit, il a été percutant, passeur et disponible. Il n’est pas encore constant sur un match et a terminé fatigué, mais il a été un élément déclencheur de l’attaque olympienne. Le côté droit a été le point fort de l’équipe, un retour au bon moment.

 

Les notes des médias

Note de L’Equipe 6/10 Titularisé sur le côté droit de l’attaque marseillaise, il a livré une prestation intéressante dans l’ensemble. Même s’il a disparu par séquences, il a su se montrer décisif sur deux buts de son équipe, notamment le premier d’Aubameyang (38e), où il décale bien son avant-centre. Son association avec Clauss à droite a été intéressante, et il aurait même pu marquer à son tour (68e).
Note de Maxifoot 7.5/10 Une belle performance. Aligné sur le côté droit en l’absence de Sarr, blessé, l’ailier de l’Olympique de Marseille a totalement saisi cette opportunité ! Malgré les difficultés de son équipe en début de partie, l’international marocain a toujours été dans le bon rythme avec des combinaisons bien senties. Passeur décisif heureux sur la réalisation de Clauss, auteur d’un petit festival, il a ensuite donné un ballon de but à Ndiaye, qui a trouvé la barre. Mais avant la pause, l’ex-joueur de Schalke 04 a été récompensé de ses efforts avec une nouvelle passe décisive pour Aubameyang. Créatif, il a été encore à l’origine de l’action sur le second but du Gabonais.
Note de FootMercato 7.5/10 Lui aussi profitait du départ de Marcelino pour revenir dans l’équipe de départ. Un choix plutôt judicieux d’Abardonado puisque l’ancien Nantais aurait été le principal animateur du jeu marseillais. Il est à l’origine du but de Clauss (23e) puis de l’opportunité de Ndiaye (29e) ou encore de ces centres à destination d’Aubameyang (31e, 37e). Il est à nouveau récompensé en étant à la passe pour l’égalisation du Gabonais (38e). Il est encore très présent dans le jeu marseillais en seconde période, comme sur ce ballon pour Aubameyang (74e) et ses nombreuses combinaisons avec Clauss.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0