Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: La confession de Clauss sur son hygiène de vie

Par Publié le - Mis à jour le

Recrue estivale de l’OM, Jonathan Clauss est aussi international avec l’Equipe de France. Une répétition des matchs qui l’oblige a être irréprochable en dehors du terrain…

 

 

 

Titulaire avec les Bleus face à l’Autriche, Jonathan Clauss joue constamment depuis le début de saison. A l‘OM, les premiers signes de fatigue commencent a se faire ressentir…

Dans les colonnes du Figaro, il a admis faire un gros travail sur lui même :

 

 

« Je me couche à 22 heures, je dors onze heures par nuit. Je fais attention à tout ce que je mange, je ne saute plus le petit-déjeuner et la collation. J’écoute beaucoup plus mon corps. Avec des matchs tous les trois jours, c’est indispensable. Si, en dehors du terrain, je ne fais pas ce qu’il faut, ça va durer deux semaines et tout s’écroulera. Je suis très attentif, pas tout jeune, je m’instaure un rythme qui fait que je suis réglé comme une horloge. J’ai une belle vie de moine. » Jonathan Clauss— Source: Le Figaro (24/09/22)

L’ancien lensois expliquait en conférence de presse ne pas avoir l’habitude d’enchainer les rencontres tout les trois jours et reconnaissait avoir eu du mal à enchainer ces dernières semaines.

 

À LIRE AUSSI : OM : Déjà un casse-tête pour Tudor face à Angers ?

 

« Du mal à enchaîner ? Forcément, forcément. Je n’ai pas l’habitude d’enchaîner tous les trois jours, c’est encore tout nouveau. Il faut un temps d’adaptation. J’ai très bien démarré, mais après, des matchs tous les trois jours, c’est nouveau donc il va falloir s’adapter. Je tente de le faire au mieux, mais ça ne se fait pas en deux semaines. Il va falloir patienter pour être bien au niveau tous les trois jours. » Jonathan Clauss – Source : Zone mixte (18/09/2022)

Issa Kaboré à l’OM, Jonathan Clauss est prévenu

 

Interrogé dans les colonnes de la Provence sur l’arrivée d’Issa Kaboré à l’OM, le sélectionneur du Burkina Faso, Hubert Velud avait expliqué que le jeune burkinabé de 21 ans ne venait pas pour être la doublure de Jonathan Clauss.

 

« Mentalement c’est un guerrier, il n’a peur de rien. Au premier rassemblement en sélection, il avait une blessure à la cheville et j’ai pu l’utiliser sans problème, il était prêt à donner son corps et son sang pour le Pays. Vous pouvez aller à la guerre avec lui, c’est ce qu’il faut à Marseille. Vu son âge, il va encore progresser, non seulement au contact de Clauss, mais grâce au contexte général de l’OM. Par là, j’entends la structure du club, le staff technique, ça va lui faire passer un palier. (…) Je pense que Kaboré va surprendre : il ne sera pas loin de Clauss, même si j’aime aussi énormément ce joueur. Mais Issa est beaucoup plus jeune, il a une grosse marge de progression » Hubert Velud – source : La Provence (07/2022)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0