PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Le premier onze de Gasset avec Lopez et Ounahi face au Shakhtar !

La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Azzedine OUNAHI of Marseille during the friendly match between Olympique de Marseille and Bayer Leverkusen on August 2, 2023 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Le premier match de Jean-Louis Gasset avec l’Olympique de Marseille c’est ce soir face au Shakhtar. Voici le onze que le nouveau coach Jean Louis Gasset propose pour cette rencontre retour du barrage de Ligue Europa. 

 

L’Olympique de Marseille reçoit le Shakhtar Donetsk au Vélodrome. Un match important mais aussi très spécial puisqu’il s’agit de la première de Jean-Louis Gasset en tant qu’entraîneur. Difficile donc d’imaginer quel sera son dispositif préféré et les joueurs qu’il va mettre en place. Comme il l’avait rappelé en conférence de presse, Leonardo Balerdi est suspendu après avoir reçu un jaune au match aller. Pau Lopez a fait son retour dans le groupe après avoir été ménagé contre Brest en championnat. Par contre, Rongier, nadir et Murillo sont blessés, Garcia, Onana et Gueye non qualifiés pour cette compétition.

 

Un retour au 3-5-2 avec Ndiaye et Veretout !

 

Retour au 3-5-2 comme le refusait de faire Gennaro Gattuso depuis plusieurs semaine. Lopez retrouve sa place, avec devant lui un dispositif à 3 avec Mbemba à droite, Gigot dans l’axe et Meïté à gauche. En pistons, Merlin et Clauss sont alignés.

 

Au milieu, Kondogbia est titularisé avec Ounahi. Plus haut sur le terrain, Harit est conservé avec Aubameyang et Moumbagna en pointe.

 

Lopez

Mbemba Gigot Meite 

Clauss Ounahi Kondogbia Merlin
Harit 

Moumbagna Aubameyang

 

« Pancho m’a parlé du système en 3-5-2. On a regardé les matchs en 4-3-3. J’ai regardé dans laquelle ils se sentent le plus à l’aise. Mais ce qui compte, c’est l’animation, rappelle Gasset devant les journalistes. Si on perd un duel à la dernière minute, ce n’est pas à cause du dispositif. C’est mental, c’est l’agressivité… Le moindre détail est important. Ils s’en rendent compte parce qu’ils sont malheureux d’avoir perdu Gattuso, leur mentor »

 

A LIRE AUSSI : OM : Le remerciement spécial de Gasset à Pancho

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0