Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM: Pierre Ménès met en avant deux recrues estivales

Par Publié le - Mis à jour le
Pierre Ménès - Canal +
Pierre Ménès - Canal +
Pierre Ménès - Canal +

L’OM a une nouvelle fois partagé les points face à Nice ce mercredi. Les Marseillais n’ont pas réalisé un grand match, mais quelques individualités se sont détachées…

 

 

Après avoir enchaîné deux 0-0 face à la Lazio, l’Olympique de Marseille a marqué un but face à Nice par l’intermédiaire de Dimitri Payet, mais n’a pas pu s’imposer.

Pour Pierre Ménès, deux joueurs ont été bons dans cette rencontre : Gerson et Saliba. Insuffisant malgré tout, pour espérer battre une très bonne équipe de Nice troisième au classement. Juste derrière à la 4e position, l’OM va devoir battre Clermont ce dimanche pour espérer intégrer le podium ce week-end…

 

 

Gerson a livré une prestation intéressante– Ménès

À l’arrivée, cela donne un match nul qui n’arrange ni n’embête personne et permet aux deux équipes de conforter leur place en haut de tableau. Nice est désormais 3e, talonné par l’OM, 4e. Il y a quand même eu des satisfactions individuelles dans ce match. Saliba qui prend match après match une dimension impressionnante et Gerson, qui n’est pourtant pas dans une période faste loin s’en faut mais qui a livré une copie très intéressante. Ponctuellement, faire match nul contre Paris puis contre Nice sont des résultats satisfaisants pour l’OM. Mais cela fait quand même un moment, maintenant, que les Marseillais n’ont plus gagné… » Pierre Ménès— Source: Pierrot le Foot (28/10/21)

Même si Gerson a montré des qualités avec l‘OM, le milieu de terrain brésilien tarde à s’imposer comme un joueur clé de Sampaoli. Ce mercredi face à Nice, il a su hausser son niveau de jeu, comme l’a souligné Benoit Cheyrou :

 

On le voit se projeter vers l’avant– Cheyrou

« Ce n’est pas encore un match extraordinaire, mais au fur et à mesure, on le voit se projeter vers l’avant et être face au but adverse surtout. C’est là où il sera le meilleur, plutôt que quand il est face à son but. Latéral gauche, ce n’est pas là où il va briller le plus et se mettre en valeur. Quand on l’a acheté plus de 20 millions d’euros, on a envie qu’il soit utilisé à son poste. C’est pour moi un vrai numéro 8. On le trouve parfois dans la ligne d’attaquants, dos au but. Il n’a pas les qualités d’un numéro 10 pour s’orienter et se remettre face au jeu. Mais par un appel tranchant, comme ça a été le cas en deuxième période, c’était un Gerson beaucoup plus intéressant. » Benoit Cheyrou— Source: Prime video (26/10/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0