Replay Publié le - Mis à jour le - Par

OM : Riolo salue la lucidité de Thauvin et dézingue Garcia et Balotelli…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Rudi Garcia head coach of Marseille during the Ligue 1 match between Olympique Marseille and AS Saint Etienne on March 3, 2019 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)

De retour à Marseille après le déplacement à Bordeaux, l’OM doit désormais faire face aux critiques de l’éditorialiste Daniel Riolo. 

 

 

L’OM s’est incliné 2-0 face à Bordeaux lors du match d’ouverture de la 31e journée de Ligue 1. Une journée qui n’est pas encore terminée mais qui a déjà quelques « débandades » à son actif comme les qualifie Daniel Riolo dans son édito sur RMC Sport. Et la défaite de l’OM en Gironde n’est pas épargnée par le journaliste star de l’After Foot…

 

« Tactiquement, c’est le néant avec Garcia » — riolo

 

« A défaut de se régaler sur le terrain, on assiste à de belles réactions d’après matches. Suite à la « conf’ » extraordinaire du duo Aulas/Genesio mardi, on a eu la cacophonie marseillaise à Bordeaux. Comme d’habitude, Garcia s’en est pris aux arbitres et a analysé le match vu d’une planète d’un autre système solaire. Plus lucide, Thauvin a, lui, bien vu que l’OM était totalement à la rue. Tactiquement, c’est le néant et ça l’a toujours été avec Garcia. La détermination, l’unité d’un groupe qui vit une belle saison (référence à 2017/18), ça ne fait pas un système de jeu. Balotelli, le buteur des petits matches a rangé ses pétards de fête foraine. Il lui a fallu une semaine pour faire ce qu’il voulait à l’OM. Il décide quand jouer ou pas. Rien de nouveau pour ce pro de la mascarade. » Daniel Riolo – Source : Edito sur RMC Sport