OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

OM : « Sanson était partout pendant 90 minutes… »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Morgan Sanson of Marseille celebrates his scoring with team-mates during the Ligue 1 match between Olympique Marseille and Girondins Bordeaux at Stade Velodrome on December 7, 2019 in Marseille, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Orange Vélodrome - Marseille (France)

L’OM s’est imposé 1-2 à Lille en clôture de la 25e journée de Ligue 1. Voici la note et l’appréciation de Morgan Sanson sur ce match…

 

 

Pour son dernier match du marathon de février, l’OM se rendait à Lille. Un match important entre le second et le quatrième de Ligue 1, qu’AVB a dû préparer sans son maitre à jouer Dimitri Payet. Les olympiens sont entrés dans le match avec l’objectif de défendre et le LOSC a clairement dominé le match. La première mi-temps est pour les locaux, plus entreprenants et plus précis techniquement, l’OM aurait été logiquement mené sans un bon Mandanda. Puis finalement, le LOSC a ouvert le score par Osimhen (51′), et était proche de doubler la mise sans un hors jeu. L’OM a réussi a obtenir un penalty via Sarr contre le cours du jeu, que Rongier n’a pas assuré face au spécialiste Maignan. Finalement, cette déception a entrainé la révolte olympienne, AVB a changé de système tactique avec l’entrée de Aké à la place de Sakai, plus conquérants, les marseillais ont renverser le match. 

Alors que son compère Valentin Rongier n’est pas dans sa meilleure forme, Morgan Sanson a retrouvé dimanche l’énorme activité qui fait sa force. Son volume de jeu a fait du bien au milieu marseillais, son corner est décisif. Il aurait même dû cadrer sa frappe en première mi-temps…

 

 

A lire : LOSC – OM // LES NOTES DE FCM : MANDANDA, CALETA-CAR, AMAVI, ÇA CONTINUE À ÊTRE TRÈS SÉRIEUX !

 

La note de Morgan Sanson 

7/10

 

 

 

son appréciation

 

Il était partout pendant 90 minutes ! Morgan Sanson a rendu une copie très propre dans l’abnégation (6 tacles réussies, no1), dans la présence tout au long du match (64 ballons touchés) et au niveau technique avec le plus haut taux de passes réussies de son équipe (91%) alors qu’il se trouvait fréquemment dans des positions compliquées. Passeur décisif sur l’égalisation d’un corner bien tiré (67′), il ne lui a manqué que le but pour que son match soit parfait. Il aurait pu l’obtenir au terme d’une très belle action (18′) mais sa frappe fut trop enlevée, dommage… Très convainquant dans l’ensemble.