Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

« Un petit OM » et la folie de Guendouzi a manqué face à Angers selon cet ancien du PSG

Par Publié le - Mis à jour le

En pleine confiance, les joueurs de l’OM n’ont cette fois pas gagné ce mercredi face à Angers. Le turnover de Jorge Sampaoli n’a pas été payant, même si l’Olympique de Marseille s’est procuré deux belles occasions. Pour Mathieu Bodmer, il a manqué plusieurs ingrédients afin de battre les Angevins…

 

 

L‘Olympique de Marseille é été freiné dans sa lancée face à Angers ce mercredi. Même si les hommes de Jorge Sampaoli ramènent un point de l’extérieur, ils auraient pu s’imposer en concrétisant leurs deux belles occasions.

Selon Mathieu Bodmer, certains joueurs deviennent indispensables, et la rotation a couté cher au club olympien.

 

La folie de Guendouzi a manqué — Bodmer

 

A LIRE AUSSI : OM: Un ancien cadre de L1 s’enflamme pour Saliba

 

« Les Marseillais n’ont pas eu l’intensité qu’ils mettent d’habitudeAvec les absences de Luan Peres et de Saliba sur les sorties de balle, les percussions, il n’y avait pas de décalage au démarrage des actions. Et les changements n’ont pas apporté ce que ça donne d’habitude. Donc ça donne un match un petit moins bien, même si on a vu deux grosses situations, ils auraient pu gagner. Mais dans l’ensemble, c’était un petit Marseille. La folie de Guendouzi a manqué, le fait qu’il ne reste pas toujours à son poste, qu’il percute aussiGuendouzi, Luan Peres et Ünder qui est plutôt bien renté dans l’ensemble en fin de match. Ce n’était pas une équipe bis de Marseille, mais c’était une équipe en manque de repère donc c’est normal que ce soit un petit peu moins bien. » Mathieu Bodmer— Source: Prime Video (23/09/21)

 

Deux belles occasions des marseillais — Baticle

 

A LIRE AUSSI :SCO Angers – OM : Déception, le gros raté de Luis Henrique, les choix douteux de Sampaoli…

« Il fallait être dense et compacts défensivement pour les contenir et être capables d’éclater et d’avoir de la qualité de jeu pour leur poser beaucoup de problèmes et aller chercher la faille. C’est ce qu’on a fait. Jusqu’à la fin du match, on a espéré. Je trouve que l’équipe était de mieux en mieux au fil du match, avec une première mi-temps un peu timide, et puis une deuxième mi-temps plus explosive avec des possibilités, on l’a senti, et tout de même deux belles occasions des Marseillais sur des ballons perdus où Paul Bernardoni a su faire les arrêts qu’il fallait pour nous laisser dans le match. il y a le problème d’affronter un OM très performant qui a fait un super début de saison et qui reste invaincu , et d’être en rapport de force avec par rapport à eux, dans cette période où eux, excellent » Gérald Baticle– Source: Conf de presse (23/09/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0