Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Peter Bosz se paye l’arbitre du match Lyon – OM

Par Publié le - Mis à jour le
Peter BOSZ head coach of Lyon prior to the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Lyon and Clermont at Groupama Stadium on August 22, 2021 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Peter BOSZ - Groupama Stadium - Lyon (France)

L’entraîneur de Lyon Peter Bosz a évoqué les sanctions à l’encontre de son président Jean-Michel Aulas suite au match face à l’Olympique de Marseille.  

L’entraîneur de Lyon Peter Bosz  est revenu sur les événements du match Lyon – OM arrêté suite à un jet de bouteille sur la tête de Dimitri Payet.  Pour lui, l’arbitre du match Ruddy Buquet avait bien affirmé vouloir reprendre la rencontre, avant de se rétracter pour que le match soit définitivement arrêté.

A LIRE AUSSI : OM : Dimitri Payet pousse un très gros coup de gueule contre les supporters

« Ce que je n’aime pas, c’est que l’arbitre n’a pas dit la vérité. Je ne parle pas très bien français, mais je comprends toutes les questions ou presque toutes. L’arbitre a clairement dit qu’on allait reprendre le match. Quand aujourd’hui il dit qu’il ne l’a jamais dit, c’est un menteur. » Peter Bosz – Source RMC Sport (16/12/2021)

Dans cette affaire Jean Michel Aulas a finalement écopé d’une suspension de 10 matchs donc 5 fermes pour avoir exercé une certaine pression sur l’arbitre afin qu’il reprenne la rencontre. Sur les ondes de RMC Sport, l’ancien joueur de l’OM Eric Di Meco a donné son sentiment sur cette sanction.

A LIRE AUSSI : OM : Dimitri Payet pousse un très gros coup de gueule contre les supporters

Aulas est dans la communication. Le comportement qu’il a eu le soir du match montre qu’il avait peur que le match ne reprenne pas et que les lyonnais perdent sur tapis verts. Il doit être heureux que le match soit à rejouer car il pensait peut être pas que ce serait le cas. Mais malgré tout ils sont montés au créneau en pleurant parce que s’ils ne pleurent pas on va dire qu’ils sont contents. Et maintenant Aulas pleure pour cette sanction, mais il sait très bien qu’il a fait pression personnellement et que c’est mérité. Et puis ça fait quoi cinq matchs de suspension pour un président ?  Eric Di Meco  – Source RMC Sport (16/12/2021)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0