Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Pour cet ancien lyonnais, « la crise couve à Lyon » avant de recevoir l’OM…

Par Mis à jour le - Publié le
Peter BOSZ head coach of Lyon prior to the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Lyon and Clermont at Groupama Stadium on August 22, 2021 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Peter BOSZ - Groupama Stadium - Lyon (France)

Le choc de la 14e journée de Ligue 1 opposera Lyon à l’OM ce dimanche. Avant cette rencontre, l’ancien gardien lyonnais Nicolas Puydebois estime que la crise couve à Lyon et qu’une défaite face à Marseille pourrait révéler des tensions dans le vestiaire…

 

 

Selon Nicolas Puydebois, une défaite face à l’OM pourrait créer une crise dans le club de Jean Michel Aulas…

 

« La crise, elle couve à Lyon. On le voit dans les attitudes. Ce n’est pas anodin de voir Dubois et Boateng qui se prennent la tête. Il y avait aussi Paqueta avec Aouar. Même si c’est un épiphénomène, il n’y a pas de fumée sans feu. Donc je pense que la crise couve et qu’une défaite face à Marseille pourrait révéler les vrais tempéraments de chacun. Dans ces moments-là, et je l’ai vécu en ayant été dans un vestiaire professionnel, tout le monde essaye de tirer la couverture à lui-même pour essayer de sauver sa peau. Je n’aimerais pas qu’on en arrive à là. J’espère qu’ils resteront bien solidaires. Oui, une défaite peut malheureusement créer la crise au sein de l’Olympique Lyonnais. » Nicolas Puydebois – source : Olympique et Lyonnais (16/11/2021)

 

Interrogé sur la façon de faire de son coach, Luan Peres a confié à l’Equipe que Sampaoli ne laisse rien au hasard…

 

Sampaoli nous montre des vidéos de comment Lyon presse les sorties de balle adverses — Peres

 

« C’est le genre de coach qui sait évoluer, inventer. J’ai appris à connaître sa méthodologie à Santos mais, ici, j’ai l’impression qu’il s’est réinventé. Ou du moins, il s’est adapté et a progressé. La L1 est différente, plus rapide, les adversaires jouent avec intensité. Ici, on s’entraîne pour contrer les attaquants adverses qui sont rapides, costauds. Ce sont des exercices qu’on ne faisait pas forcément au Brésil. Pour le moment, les résultats sont mitigés. On sort d’une série avec beaucoup de nuls. On a une équipe qui perd peu, mais on doit progresser et chercher les victoires.(…) C’est très intense et le coach l’est aussi. Il crie, il s’agite, il exige le maximum de nous, mais aussi de son staff technique. Il nous sort de notre zone de confort, déteste quand on rate un geste ou une passe. Toutes les séances sont destinées à travailler une séquence de jeu précise ou à contrer notre futur adversaire. Ce n’est jamais pour transpirer tranquillement. Je trouve ça fantastique. Là, tout est déjà pensé pour affronter Lyon. Par exemple, Sampaoli nous montre des vidéos de comment Lyon presse les sorties de balle adverses. En conséquence, on va s’entraîner avec un groupe qui va presser comme l’OL et un autre qui va devoir se sortir de ce pressing. Il nous donne ensuite des instructions sur la façon dont on doit procéder. C’est très intéressant, et utile aussi. » Luan Peres – source : L’Equipe (16/11/2021)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0