PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Un gros manque à gagner pour le Vélodrome, Sarr pisté en Espagne, un milieu de L2 dans le viseur… Les 3 infos OM de ce jour

Publié le - Mis à jour le

Comme tous les soirs, FCM vous propose les 3 infos de la journée ! Au menu ce dimanche : un milieu de L2 visé, Sarr a toujours la côte en Espagne et les pertes financières de la non-utilisation du Vélodrome.

 

 

Mercato OM : Sarr, toujours dans la short-list d’un grand club espagnol?

 

Ce dimanche, les informations venant d’Espagne confirment que Bouna Sarr est bien ciblé par le FC Séville. L’ailier et latéral droit de l’OM pourrait être le remplaçant de Jesus Navas. 

 

Gelson MARTINS of Monaco and Bouna SARR of OM during the Ligue 1 match between Monaco and Marseille at Stade Louis II on September 15, 2019 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport) – Gelson MARTINS – Stade Louis-II – Monaco (France)

 

L’Olympique de Marseille réalisait une bonne saison avant l’arrêt du championnat. Actuellement seconds du classement de Ligue 1, les joueurs d’André Villas-Boas ont montré de belles choses sur le terrain.

 

Des performances qui ne sont pas passés inaperçues dans les championnats voisins et notamment en Espagne. Le FC Séville par exemple aurait ciblé plusieurs noms pour le prochain mercato et deux reviennent souvent : Maxime Lopez et Bouna Sarr.

Sarr et Hamari Traoré ciblés par Séville?

Si pour le premier, les contacts existent depuis de nombreuses saisons, l’ancien messin est un nouveau dans les radars de Monchi. Avec les années qui passent, le directeur sportif andalou songe à remplacer Jesus Navas qui va fêter bientôt ses 34 ans. L’avenir se dessinerait donc avec d’autres joueurs à ce poste.

A LIRE AUSSI : OM: Kamara a pris sa décision concernant son avenir ?

Marca confirme ce dimanche que Bouna Sarr fait parti de la short list de la direction du FC Séville avec d’autres joueurs de Ligue 1. Traoré de Rennes est également cité. Pour les deux joueurs, Marca évoque un prix d’environ 15 millions d’euros.


Mercato OM : Un milieu solide de Ligue 2 dans le viseur?

 

Ce samedi soir, Mathieu Grégoire, journaliste de L’Equipe a répondu aux questions de ses abonnés. Il confirme que l’OM suit un joueur du Havre. 

 

 

L’Olympique de Marseille devrait avoir du mal à recruter cet été avec les problèmes financiers du club. Sans vente, il parait peu probable de voir l’OM actif lors du prochain mercato.

Gueye, une bonne pioche mais une trop grosse concurrence?

Pourtant, les infos et rumeurs se multiplient, même en période de confinement. Ce samedi soir, Mathieu Grégoire, journaliste pour L’Equipe a répondu aux questions de ses abonnés sur son compte Twitter. L’un d’entre eux lui a demandé si la piste menant à Pape Gueye, joueur du Havre était une bonne pioche, le journaliste a répondu que l’OM le suivait.

A LIRE AUSSI : OM – Eyraud : « On ne peut plus continuer ainsi… »

Seul problème : le club marseillais aurait pris du retard sur cette piste et la concurrence serait rude. D’autres sources évoquent d’ailleurs un départ pour l’Angleterre du joueur âgé de 21 ans. Watford serait en pôle pour enrôler le talent de Ligue 2. Il pourrait d’ailleurs être prêté à l’Udinese avant de rejoindre la Premier League selon le 10 sport.


OM – Coronavirus : Le Vélodrome, un gros manque à gagner?

 

Alors que la crise du coronavirus a stoppé la totalité des activités du Stade Vélodrome, le directeur général de l’OM constate les dégâts financiers…

 

 

Ce dimanche, Laurent Colette s’est exprimé dans La Provence au sujet de la crise du coronavirus. Pour le directeur général de l’Olympique de Marseille, le Vélodrome est un gros manque à gagner pour le club… Il ne peut plus accueillir ni matchs, ni concert, ni séminaires d’entreprises…

l’impact économique n’est pas négligeable — COLETTE

A LIRE AUSSI : Mercato – Coronavirus : Vers une grosse chute des valeurs marchandes?

« Comme on n’est pas qu’un organisateur de matches de foot, l’impact économique n’est donc pas négligeable. Vous pouvez regarder le calendrier prévu pour avril, mai et juin ; il y avait un certain nombre de choses. On est paralysé. On a même eu, au compte gouttes, des demandes au cours des dernières semaines d’entreprises programmant des événements pour novembre ou février prochains. On reçoit encore des sollicitations pour avoir des devis et réserver des événements qui pourront se faire si tout va bien dans quelques mois. (…) Faire des réunions, des conventions ou des congrès à l’Orange Vélodrome peut faire partie de leur plan de relance »
Laurent Colette – Source : La Provence

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola