PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Mercato : Une ancienne gloire de l’OM pistée par Lyon !

Mis à jour le - Publié le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
RIO DE JANEIRO, RJ - 15.05.2022: BOTAFOGO X FORTALEZA - John Textor during Botafogo x Fortaleza, a match valid for the Brazilian Championship 2022, held at the Nilton Santos Stadium, located in the city of Rio de Janeiro (RJ), this Sunday (15). (Photo: Nayra Halm/Fotoarena/Sipa USA) Photo by Icon Sport

Si l’Olympique de Marseille essuie de nombreuses critiques depuis le début de saison, ce n’est rien comparé au club de Lyon. Le nouveau propriétaire du club cherche même actuellement à remplacer son entraîneur…

 

Laurent Blanc ne devrait en effet pas faire de vieux os sur le banc rhodanien. L’Équipe nous apprend aujourd’hui que John Textor songe à Habib Beye, marseillais de 2003 à 2007, pour le remplacer. Beye aurait même pu discuter avec le patron lyonnais ces derniers jours.

 

Malheureusement pour lui, il est toujours sous contrat avec le Red Star, propriété d’un autre fonds américain, 777, qui n’auraient pas autorisé les négociations à aller plus loin. L’ancien club de Jean-Michel Aulas penserait également à Gennaro Gattuso et Oliver Glasner.

 

« Aujourd’hui à Lyon, il reste quoi ? »

 

« Il y a certainement une limite et j’ai condamné les débordements mais on ne peut pas nier ce pouvoir populaire qui est, certes, emprunt de démagogie. Aujourd’hui à Lyon, il reste quoi? Il y a un président qui est parti (Jean-Michel Aulas) et qui savonne la planche du club. Ils sont tristes de voir la tournure que prend cette histoire. Ils ont vu leur directeur sportif, joueur emblématique (Juninho) se faire virer à coup de pompes dans le derrière, ils voient un Américain (le propriétaire John Textor) arriver, on ne sait pas ce qu’il veut faire, ils voient un gars, Cucci (président), qui ne connaît pas un mot de ballon, diriger le club. Les gars, ils sont en panique, c’est normal, il faut les comprendre quand même. Ils n’ont pas tapé sur les joueurs. » Daniel Riolo – Source : After du 5 septembre

 

 

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0