Vente OM Publié le - Mis à jour le - Par

Vente OM : « Le modèle économique n’est pas viable, je ne sais pas si McCourt peut aller beaucoup plus loin au niveau financier »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Extrait du dernier Débat Foot Marseille de ce jeudi. Notre journaliste Mourad Aerts évoque le modèle économique de l’OM. La crise du Coronavirus affaiblit d’avantage financièrement son actionnaire Frank McCourt, ce qui pourrait faire resurgir les fantasmes d’une vente…

 

 

 

 

L’OM avait misé sur le Vélodrome pour augmenter ses revenus. Mais la crise du Covid19 et les mesures du gouvernement n’arrangent pas les affaires de JHE. Si l’on rajoute la crise des droits TV et les interrogations concernant les futures ventes de joueurs, le club reste dans l’incertitude…

 

 

Le président Eyraud n’a vraiment pas de chance car son gros truc c’était le Vélodrome

 

 

« Lors des histoires de vente de club, les parties intéressées par ces rachats sont très prudentes sur les valorisations des effectifs. Parce que les actifs sont très changeants, tu ne peux pas te baser là-dessus. Le modèle économique n’est toujours pas viable pour l’OM, je ne sais pas si Frank McCourt peut aller plus loin au niveau financier. Le président Eyraud n’a vraiment pas de chance car son gros truc c’était le Vélodrome. J’aurais bien voulu voir ce qu’il pouvait faire notamment au niveau des hospitalités, l’OM était entre 5 et 7M€ là-dessus par an alors que le PSG était à 50M€. Tu ne vas peut-être pas faire autant mais déjà à 20 / 25M€ c’était intéressant. Mais on ne le saura jamais. C’est le grand point positif d’avoir l’exploitation du stade. Tu peux proposer des places à prestations : une nuit à l’hôtel, une visite, un séminaire et tu vends ça plus cher. C’est ce que fait Lyon. Là ce n’est vraiment pas de sa faute. »
Mourad Aerts – source : FCMarseille (15/10/2020)

 

 

Pour voir ou revoir ce DFM en intégralité