Vente OM Publié le - Mis à jour le - Par

Vente OM : « McCourt a pris une claque »

Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
Top articles de la semaine
Frank McCourt
Frank McCourt
Exclusive - Olympique de Marseille (OM) Frank McCourt

Voici un extrait du dernier Débat Foot Marseille diffusé en direct ce lundi à 17h30 avec nos journalistes Benjamin Courmes, Nicolas Filhol et notre invité Ludovic Leccese membre du pole compétition du district de Provence. Retour sur les rumeurs autour de la vente OM. 

 

 

Il y a une semaine, Pablo Longoria s’est exprimé en conférence de presse devant les journalistes. Le président de l’Olympique de Marseille a affirmé que le club n’était pas à vendre et qu’il était très surpris de voir autant de rumeurs tourner autour.

 

« La vente du club? C’est un sujet qui me surprend. J’ai lu beaucoup de choses sur la conférence de presse d’aujourd’hui… En janvier, McCourt a dit qu’il ne vendrait pas le club. Quand il est venu, pareil. Avec les supporters, il a dit qu’il ne le vendrait pas. Quand je parle avec lui, il me parle d’avenir. Beaucoup de gens veulent déstabiliser l’OM. Il y a beaucoup d’intermédiaires en France dans le business. Le club n’est pas à vendre. Quand il y a une vraie vente, ça ne sort pas dans la presse. » Pablo Longoria – source : Conférence de presse (28/04/2021)

 

Une personne en qui j’ai confiance, à ce jour, me dit que le club n’est pas vendu

Durant notre dernière émission Débat Foot Marseille diffusée ce lundi à 17h30, notre invité Ludovic Leccese membre du pole compétition du district de Provence s’est exprimé à ce sujet. Selon lui, Frank McCourt a pris une claque en arrivant en France et en ne réussissant pas les coups immobiliers qu’il voulait réaliser.

A LIRE : Vente OM : Le fils d’Al Waleed répond aux rumeurs d’un rachat saoudien !

 

« Depuis que McCourt est arrivé, on a dit qu’il était pour le vendre, qu’il voulait faire une plus value comme il l’a fait avec les Dodgers. Je pense qu’il a pris un coup dans la gueule quand il a voulu acheter la plage à Saint-Tropez. Il s’est sûrement rendu compte que la France était un pays très compliqué. Je travaille avec des Autrichiens et le droit français leur donne mal à la tête ! Donc imaginons un Américain qui arrive avec son milliard, qui met des billets sur la table… Même à Bordeaux, on le voit que c’est compliqué. Si j’avais une info sur la vente, je le dirais mais j’écoute comme tout le monde. Une personne de mon entourage m’avait dit qu’Eyraud partirait, il est parti, que Longoria allait prendre sa place, il l’a fait. Cette personne en qui j’ai confiance, à ce jour, me dit que le club n’est pas vendu. » Ludovic Leccese – source : Débat Foot Marseille (03/05/2021)

 

 

Pour revoir en intégralité le dernier Debat Foot Marseille

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard