Vente OM Mis à jour le - Publié le - Par

Vente OM : « Pour mener une telle opération, il faut être dans les petits papiers de MBS »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine
Mourad BOUDJELLAL - 17.01.2016 - Toulon / Wasps - Champions Cup Photo : Agence Nice Presse / Icon Sport *** Local Caption ***

Avec les récentes déclarations de Mourad Boudjellal sur le probable rachat de l’Olympique de Marseille, le nom de Mohamed Ayachi Ajroudi a été cité comme étant l’homme d’affaires franco-tunisien. Challenges a contacté un businessman français qui affirme qu’il n’est pas en odeur de sainteté en Arabie Saoudite…

 

 

 

 

Ce vendredi, Mourad Boudjellal a été cash dans ses déclarations : il devrait incarner un projet de rachat de l’Olympique de Marseille. Pour le côté financier, il a évoqué le profil d’un franco-tunisien basé au Moyen-Orient, sans rien dire son nom.

 

 

Il est très peu probable que les autorités valident deux rachats simultanés

 

 

L’AFP et Challenges semblent confirmer qu’il s’agit de Mohamed Ayachi Ajroudi. Le média Challenges a contacté un businessman français qui connaît bien l’Arabie Saoudite. Selon lui, il paraît compliqué qu’il vienne à bout de ce projet à cause de ses relations avec Mohamed Ben Salmane.

 

 

A LIRE : Vente OM : « Boudjellal, un Tapie 2.0 »

 

 

« Ses réseaux sont surtout liés à l’ancien roi (Abdallah ben Abdelaziz al Saoud, disparu en 2015). Ajroudi n’est pas en cour auprès de Mohammed ben Salmane. Pour qu’une telle somme sorte aujourd’hui d’Arabie saoudite, elle doit être validée par le gouvernement. Or, les Saoudiens, via leur fond souverain (PIF), sont en discussion pour racheter Newcastle. Il est très peu probable que les autorités valident deux rachats simultanés. »
Un business français – Source : Challenges

 

 

Une autre source confirme cette tendance : « Pour mener une telle opération, il faut être dans les petits papiers de ‘MBS’ et du pouvoir. Or, ce n’est pas le cas d’Ajroudi »