Vente OM Mis à jour le - Publié le - Par

Vente OM – Mc Court / Al-Walid ben Talal : « Tout le monde y trouve son compte »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Les rumeurs de vente de l’Olympique de Marseille ont enflammé les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. Les démentis de Frank McCourt et de Jacques Henri Eyraud n’ont pas réussi à les éteindre. Pour l’économiste du sport, Vincent Chaudel, tout le monde y trouve son compte en réalité…

 

 

Peut-on imaginer qu’un pays ou un fonds d’investissement s’offre de la publicité en utilisant l’OM ? C’est la question que le journal La Marseillaise a posé à Vincent Chaudel, économiste du sport et fondateur de l’observatoire du foot business, Ce dernier affirme que ces rumeurs autour d’une hypothétique vente de l’OM à l’homme d’affaire Saoudien Al-Walid ben Talal arrange finalement les deux camps…

 

Son but pourrait être plus tactique pour des questions de politique interne à son pays — Chaudel

A lire aussi : Vente OM : « McCourt a intérêt à dire qu’il n’est pas vendeur ! »

« Si on part sur ce terrain-là, si un investisseur saoudien était intéressé, son but pourrait être plus tactique pour des questions de politique interne à son pays. Mohammed ben Salmane (Prince héritier et vice-Premier ministre d’Arabie saoudite) et Al-Walid ben Talal, l’homme dont l’ombre plane sur le club depuis plusieurs jours, ne sont pas de grands copains. Et en ce moment, Mohammed ben Salmane envisage de racheter le club de Newcastle. Donc si Al-Walid ben Talal voulait se faire de la pub, on ne parlerait plus seulement de MBS ; il lui volerait la vedette. Et pourquoi arrêter une pub qui ne lui coûte rien ? Il n’a aucun intérêt à mettre un terme aux rumeurs. Comme Mc Court. Tout le monde y trouve son compte. » Vincent Chaudel – source : La Marseillaise