Live Match
AS Monaco 2
53’ Falcao, 47’ Tielmanes 0 1
AS Monaco
2
53’ Falcao, 47’ Tielmanes 0 1
3 OM
89’ Valère Germain, 74’ Florian Thauvin, 45’ Konstantinos Mitroglou 0 1
OM
3
89’ Valère Germain, 74’ Florian Thauvin, 45’ Konstantinos Mitroglou 0 1
Ligue 1
Journée 4
Canal+
Terminé
Commentaires Notes
Info Chrono
Top articles de la semaine

Les notes des joueurs

INTERNAUTES
Note FCM
6
90' 0 0 0
 
Un Albatros solide qui n'a rien à se reprocher.

Très solide dans ses interventions aériennes et au sol, il a même irradié une certaine confiance à ses partenaires. Il les a également soulagé comme lorsqu'il capte très proprement cet ultime centre monégasque à la 92'. Dommage qu'il se prenne deux bastos dans le buffet par la faute de Rami.
INTERNAUTES
Note FCM
5
60' 0 0 0
 
Méritant mais pas foudroyant.

Bien positionné au poste d'ailier droit (alors qu'on pouvait imaginer un "faux arrière droit" au coup d'envoi), il a fait le boulot avec détermination. Il a réussi certaines choses (son centre magnifique à la 6') et en a raté d'autres (grosse occaz' de la tête à la 12'). Pas encore au niveau de Thauvin à ce poste mais a prouvé qu'il pouvait être une solution d'appoint.
INTERNAUTES
Note FCM
2
90' 0 0 0
 
CA-TA-STRO-PHI-QUE !

En manque de rythme flagrant, le champion du monde a failli ruiner les efforts de tous ses partenaires en début de seconde période. Alors que l'ASM insistait plutôt dans la zone de Gustavo/Amavi, il a décidé de se mettre en avant d'une maître passe en retrait foireuse (48'). Et un cadeau, un ! Ça ne lui suffisait cependant pas. 5 minutes plus tard, il se décide à amortir parfaitement le ballon pour Falcao à six mètres de ses cages (53'). 2 buts offerts à un tueur de sang froid sur deux gestes mal maîtrisés. Il est ensuite rentrer en mode "rattrapage" et est parfois monté au duel alors qu'il devait resté placé et vice versa. Il peut remercier ses partenaires d'avoir fait passer sa contre-performance au second plan...
INTERNAUTES
Note FCM
5
90' 0 0 1
 
Une performance d'Amavi, c'est le grand huit dans un même match.

Il est capable de réussir de superbes retours plein d'abnégation... suivis d'une touche mal exécuté (39') ! Offensivement, il peut réussir un superbe centre (39') après avoir passé la première période à foncer dans le tas tête baissée. Soulignons tout de même son nombre record d'interceptions (5) ainsi qu'une véritable détermination dans les duels. Il est aussi le marseillais à avoir effectué le plus de dégagements (7), preuve qu'il était bien dans le combat hier soir.
INTERNAUTES
Note FCM
8
90' 0 0 0
 
Un joueur absolument essentiel dans la victoire !

Le meilleur élément monégasque (Rony Lopes) avait beau être sur son côté, il n'est pas passé une seule fois. Le japonais était déterminé et concentré comme doit l'être un soldat avec lequel on est fier de partir à la bataille. Un simple guerrier ? Non plus que ça puisque son apport est crucial sur les deux premiers buts. Il se jette avec détermination devant Grandsir (45') pour récupérer à trente mètres un ballon qui deviendra le premier but marseillais. En seconde période, il se lance dans un double une-deux avec Thauvin pour permettre à ce dernier d'égaliser (74'). On a retrouvé notre Sakai, notre samouraï version marseillaise... "Même si la peur m'assaille, je partirai comme un samouraï."
INTERNAUTES
Note FCM
7
90' 0 0 0
 
Le couteau entre les dents, la détermination dans les yeux.

Il faut des hommes pour gagner un tel match, Gustavo a envoyé ce message d'entrée de jeu à ses coéquipiers. Sur le premier duel avec Lopes, il résiste puis finit par s'imposer par deux fois avec force détermination (1'). Il est le marseillais qui a réussi le plus de tacles (6) mais est assez loin de ses standards au niveau du taux de passes réussies (78,2%). Il s'est apparemment fait mal au genou en contrant une frappe monégasque (66') mais a tenu jusqu'au coup de sifflet final. On avait besoin de lui, il le savait et est resté.
INTERNAUTES
Note FCM
0
0' 0 0 0
 
Non noté, entré en toute fin de match.
INTERNAUTES
Note FCM
7
90' 0 0 0
 
Très propre donc très précieux.

Même s'il n'est pas celui que l'on a le plus vu, il n'a jamais cessé de courir, a touché un grand nombre de ballons (73) et a réussi beaucoup de passes (84%). Au départ de pas mal d'actions, il a cherché le geste juste plutôt que celui qui brille. Sur la même ligne que Strootman au niveau du placement, il a montré qu'il allait falloir compter sur lui à ce poste-là cette saison.
INTERNAUTES
Note FCM
7
90' 0 0 0
 
Déjà un patron après 5 jours d'entraînement.

Il n'est pas venu pour profiter de la météo, c'est certain ! Même si en tout début de match, il a parfois du ré-ajuster un peu son placement avec ses partenaires, il a été dans le combat de la 1' à la 90'. Il a également donné de la voix, a offert des passes clés (2) et gagné des duels aériens (4). Bref, c'est pas le plus sexy mais c'est pas loin d'être le plus utile.
INTERNAUTES
Note FCM
30' 1 0 0
 
Non noté mais ultra décisif puisqu'en 30 minutes sur le terrain, il égalise (74') après un superbe une-deux avec Sakai et offre le troisième but à Germain sur un corner bien tiré (88').
INTERNAUTES
Note FCM
6
90' 0 0 0
 
Indispensable dans l'état d'esprit.

Il a encore fait partie de ces leaders d'efforts qui montrent l'exemple. Jamais avare d'efforts et d'interventions décidées sur le ballon, l'argentin en a pâti au moment du dernier geste. On commence à avoir l'habitude. Il réussit tout de même un débordement parfait à la 63' suivi d'un bon centre. Précieux dans l'engagement, moins dans la décision.
INTERNAUTES
Note FCM
0
4' 1 0 0
 
Non noté, entré pour les cinq dernières minutes, il fait basculer le match sur une belle tête sur corner (88').
INTERNAUTES
Note FCM
6
 
Du déchet mais convaincant dans l'ensemble.

Le grec a mal commencé en montrant de la maladresse technique mais surtout en loupant une énorme occaz' (6'). Cela semble l'avoir piqué, il a alors haussé le ton. Il s'est montré plus disponible, a touché plus de ballons qu'à l'accoutumée (40), a tenté des remises et des dribbles inhabituelles (dont le fameux petit pont) et a fait preuve d'une vraie détermination. On l'a par exemple beaucoup vu protester auprès de l'arbitre sur des duels litigieux. S'il rate encore deux occasions en première période (36', 38'), il finit par toucher la cible sur une belle tête juste avant la mi-temps. Il a fait le boulot, ne lui reste plus qu'à nettoyer les imperfections...