OM Info Mis à jour le - Publié le - Par

ITW Dossier Supporter : « Pas sûr qu’augmenter le prix des places soit la bonne stratégie… »

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

 

Richard Duhautois est chercheur spécialisé dans l’économie du football professionnel au CNAM de Paris. Il est notamment le co-auteur (avec Luc Arrondel) d’une enquête sur la pertinence économique de l’augmentation du prix des places dans les stades. Il nous a livré sa vision des différentes stratégies économiques s’offrant à l’Olympique de Marseille concernant son offre billetterie dans les années à venir. Interview.

 

 

Augmenter le prix des abonnements partout dans la stade Vélodrome serait-il selon vous une bonne stratégie d’accroissement des recettes pour l’Olympique de Marseille ?  

 

 

Richard Duhautois : « C’est difficile de dire ce qui est une bonne stratégie… Prenez Arsenal par exemple ! C’est un club avec une tarification très élevée mais aussi un remplissage très important. Ils sont cependant situés dans une grosse agglomération avec un pouvoir d’achat énorme. Au final leur taux d’abonnés est relativement faible.
Ils ont moins de 60% d’abonnés et près de 40% des places vendues à chaque match.

 

 

À Marseille, il faut prendre en compte la composition sociale et la taille de l’agglomération. C’est une grande ville mais ce n’est tout de même pas Londres. Je ne suis pas sûr qu’augmenter le prix des places soit la bonne stratégie.

 

 

À Londres, étant donné la sociologie de la ville, ils n’ont plus besoin de fans de foot, il leur suffit d’avoir des gens qui ont de l’argent pour aller voir un spectacle. Ce n’est pas le cas à Marseille où on est dans une configuration plus proche du nord de l’Angleterre avec des supporters très actifs et plutôt populaires. »

 

 

 

Cela éloigne t-il donc le spectre d’une augmentation drastique du prix des abonnements en virage ? 

 

 

Richard Duhautois : « Mon point de vue sur le football français et européen, c’est qu’évidemment, il y a des clubs complètement internationalisés dans des grandes villes européennes qui font la Ligue des champions, qui récupèrent des droits TV énormes qui leur permettent derrière d’acheter des stars… Il y a peut être une vingtaine de club de ce genre. Ils peuvent se permettre d’avoir une tarification très élevée.

 

Après pour la plupart des autres clubs, j’ai l’impression que la stratégie optimale, c’est justement tout l’inverse. Plutôt recruter des joueurs locaux, mettre en avant la région, les supporters, etc

Marseille, c’est en ce moment un club qui est entre les deux.

 

 

McCourt, s’il a investi dans l’OM, c’est qu’il a une idée de développement économique. Est-ce qu’il anticipe le fait que les grands clubs européens vont devenir l’équivalent de grandes franchises américaines ? C’est à dire qu’ils vont commencer à faire des profits grâce aux droits TV ? S’il est dans cette optique, il a intérêt à acheter de grands joueurs et à s’endetter un petit peu et, en effet, à augmenter le prix des places. À l’heure actuelle, je ne suis pas sûr qu’augmenter les prix, ce soit la meilleure stratégie. »

 

 

 

En recoupant plusieurs faits sur la région, l’exploitation du stade ainsi que le discours des dirigeants, nous pensons que la stratégie des dirigeants pourrait être de continuer à proposer des prix abordables en virages pour les garder animés. Puis ensuite capitaliser sur cette ambiance pour attirer des clients plus fortunés en loges à qui l’on pourrait proposer des prestations enrichies grâce à l’exploitation du stade par l’OM qui se dessine en ce moment. Trouvez-vous ce scénario crédible ? 

 

 

 

Richard Duhautois : « Ça me parait probable et en fait, ça me rappelle ce qu’il se passe dans le transport aérien. Vous avez de plus en plus de places « économiques », avec des prix qui ont énormément baissés ces 20 dernières années, mais la plupart du chiffre d’affaires reste fait sur les classes business pour lesquelles les entreprises paient beaucoup.

Je pense que ce serait une bonne stratégie.

 

Il va aussi y avoir un musée au stade Vélodrome, non ? Ça, c’est vraiment une bonne idée dans une ville comme Marseille. Puis d’ailleurs la municipalité n’est pas bête puisqu’elle va participer économiquement à sa construction. Visiter le musée de l’OM, ça va attirer des gens donc des touristes à Marseille donc des effets sur la ville.

 

 

La stratégie à long terme pour les clubs qui veulent gagner de l’argent passe forcément par les stades. Il faut soit en être propriétaire ou au moins être capable de générer beaucoup d’argent autour.

 

 

 

Si l’OM prenait cette voie, ses supporters deviendraient donc un actif comparable à celui des stars du PSG par exemple…

 

 

Richard Duhautois : « Ce qui freinerait mon optimisme sur cette hypothèse, c’est le fait que la sociologie de Marseille et la sociologie des grandes villes européennes n’est pas la même. Dans quelle mesure, des entreprises marseillaises sont prêtes à payer des fortunes pour aller voir les supporters marseillais ?

 

 

Dans les grandes villes européennes, Londres, Paris, etc, il y a des gens avec un pouvoir d’achat énorme qui ont envie d’aller voir un spectacle dans une loge. Il y a de la demande, il faudrait étudier la demande  pour savoir si ce genre de choses est possible. »

 

 

On peut aussi penser à aller chercher des supporters hors Marseille pour les offres en loges et hospitalités ? 

 

 

Richard Duhautois : « Il y a tout de même une population assez importante dans les Bouches-du-Rhônes donc peut-être que ça pourrait marcher. Pour tout vous dire, je suis assez surpris de la politique des clubs qui veulent à tout prix augmenter les billets.

 

Étant donné l’importance des droits TV, et leur augmentation à venir, je ne comprends pas la stratégie des clubs de vouloir à tout prix augmenter les prix. En plus, les diffuseurs sont très sensibles aux stades vides. Les télés veulent montrer des stades pleins où il y a de l’ambiance. Les sièges vides commencent même à être pénalisés à ce niveau-là.

Sachant que les droits TV vont augmenter mais que vous videz votre stade à cause d’une augmentation du prix des places, l’augmentation de l’entrée d’argent lié aux droits TV, vous allez la perdre. En caricaturant un petit peu bien sûr… »

 

Tous propos recueillis par Mourad Aerts

 

Dossier « Quel futur pour les groupes de supporters dans l’OM champions Project ? 

 


Article I : Augmenter le prix des abonnements en virages, mauvaise idée commerciale ?


 


Article II : ITW : « Le match au stade n’est pas un simple divertissement pour des clients »


 


Article III : Attirer en loges grâce aux Virages ?


 


Article IV : ITW  : « Pas sûr qu’augmenter le prix des places soit la bonne stratégie… »


 


Article V : Violences, garde à vue, IdS, une journée en enfer pour un supporter de l’OM


 


Article VI : ITW : « Il est impossible pour un club d’essayer d’écarter durablement ses propres supporters »