PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Aubameyang, déterminant même quand il n’est pas tueur !

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.

Ce dimanche, l’OM a réalisé un très bon coup en s’imposant 2-1 face à Clermont lors de la 16e journée de Ligue 1. Voici la note et l’appréciation de Pierre-Emerick Aubameyang lors de ce match.

 

Gennaro Gattuso avait décidé de continuer avec son 3-5-2 malgré la défaite à Brighton jeudi soir. Le duo Aubameyang / Ndiaye a été aligné en pointe, Lodi et Clauss comme piston et Ounahi remplacé par Kondogbia au milieu avec Veretout. Les marseillais ont mis 15 minutes avant de véritablement rentrer dans cette rencontre. Ndiaye a commencé à faire des différences, le ballon sortait bien face au pressing maladroit des visiteurs. Aubameyang a raté plusieurs occasions mais s’est montré décisif d’une magnifique passe en première intention pour l’ouverture du score de Murillo. Ndiaye aurait pu doubler la mise mais sa tête a heurté le poteau. Sur une nouvelle frappe de l’international sénégalais, Harit a bien suivi pour marquer sur le second ballon. 2-0 à la mi-temps et une large domination. Mais l’OM a une nouvelle fois reculé et s’est montré moins actif dans son pressing en seconde période. Clermont a marqué sur corner et les marseillais ont bien eu du mal à repartir de l’avant. Les entrées de Sarr et Vitinha n’ont rien changé. Au final l’OM s’impose 2-1 et fait un bon coup comptable.

A lire : OM : Gueye précise ce qui « réussit en ce moment »

A lire : Mercato : Un joueur se voit bien venir jouer à l’OM

La note de Pierre-Emerick Aubameyang : 6/10

10 Pierre-Emerick AUBAMEYANG

Son appréciation

Aubameyang, déterminant même quand il n’est pas tueur !
Il n’a pas été le buteur clinique des derniers matches et a même raté deux grosses occasions en première mi-temps. Il est aussi coupable sur le but de Clermont, mais pour autant l’attaquant gabonais n’a pas raté son match. Car ce dernier participe au jeu, il offre un amour de passe en première intention pour Murillo qui ouvre le score, il a su se démarquer. L’attaquant est en confiance et a tenté un retourné également. Sa participation par ses appels sont un plus et son entente avec Ndiaye peut être une autre option. A lui de retrouver son efficacité…

Les notes des médias

Note de La Provence 5/10 Après avoir tout réussi le week-end dernier à Lorient, le Gabonais a quasiment tout loupé hier. Le meilleur buteur de l’OM (12 réalisations) gâche notamment deux énormes occasions (18, 45). Il perd le ballon qui entraîne la réduction de l’écart sur corner (58), mais délivre un amour de déviation sur l’ouverture du score (26). Remplacé par Vitinha (72).
Note de Maxifoot 6/10 Un bon match dans l’ensemble, mais on est resté sur notre faim. L’ancien Gunner se crée la première occasion mais met beaucoup trop de temps à tirer sur un service idéal de Ndiaye, alors qu’il était dans l’axe. En revanche, l’attaquant était bien inspiré pour tenter un retourné qui passe au-dessus, et encore plus pour servir Murillo en une touche de balle par-dessus la défense. Toujours en première période, il est impliqué dans la récupération du ballon sur le second but, avant de manquer la balle du 3-0, seul face à Diaw. En seconde, l’ex-Gunner s’est éteint et n’a pas été irréprochable sur le but encaissé avec un marquage de zone laxiste…
Note de FootMercato 7/10 Depuis son triplé en Ligue Europa contre l’Ajax Amsterdam, le buteur gabonais est au top. Alors qu’il enchaîne les buts, l’ancien d’Arsenal rayonne également dans le jeu et fait briller ses partenaires. En première période, l’attaquant de 34 ans a prouvé sa grande valeur dans les offensives de Gennaro Gattuso. Relais providentiel de son équipe en pivot ou dans la profondeur, « Aubam » se sera illustré avec une formidable passe décisive pour Amir Murillo (26e). Tentant souvent sa chance de manière originale comme cette tentative de retourné acrobatique (23e), il n’aura pas rayonné face au but ce dimanche. Même s’il aurait dû être plus tueur sur le service du Panaméen, qui a tenté de lui rendre la pareille (45e), nous ne pouvons pas lui en tenir rigueur vu l’excellente prestation des Olympiens au cours de laquelle il aura été prépondérant. Seul gros bémol de sa belle prestation, son erreur de marquage sur son compatriote Jim Allevinah qui a eu tout le loisir d’armer une tête vicieuse pour réduire l’écart (57e).

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola