Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Focus sur les 5 joueurs avec le moins de temps de jeu cette saison (en L1)…

Par Publié le - Mis à jour le
Jordan AMAVI of Olympique de Marseille during the Ligue 1 match between FC Metz and Marseille at Stade Saint-Symphorien on May 23, 2021 in Metz, France. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport) - Stade Saint-Symphorien - Metz (France)

Après 13 journées de Ligue 1, l’OM est 4e avec 23 points. Jorge Sampaoli a pas mal fait tourner son onze de départ dès que les matches ont commencé à s’enchainer, si certains ont accumulé beaucoup de temps de jeu (comme Saliba, Guendouzi ou Peres), d’autres doivent se contenter de peu. FCMarseille vous propose un focus sur les 5 joueurs pros (habitués à la Ligue 1) avec le temps de jeu le plus faible en championnat…

 

Steve Mandanda 360 minutes (en Ligue 1)

Steve MANDANDA

 

Titulaire lors des 4 premiers matches (dont le Nice – OM a rejouer), Steve Mandanda a perdu sa place dès que Pau Lopez a vraiment été apte. Le portier de 36 ans est resté sur le banc de la 5e journée (Monaco) jusqu’à la 12e (Clermont). Il a fait un retour surprise dans le onze de départ face à Metz juste avant la trêve internationale. Si Jorge Sampaoli a bien du mal a confirmé la hiérarchie à ce poste, Pau Lopez semble bien être le titulaire, même si ce dernier s’en défend. En effet, lors d’un entretien accordé à RMC, l’ancien portier de l’AS Roma a expliqué : « Je ne crois pas qu’il y ait vraiment la nécessité de clarifier les choses. C’est assez simple. On est tous les deux, on donne le maximum, et c’est Sampaoli qui décide. C’est un sentiment ou un concept bizarre de penser qu’il faudrait être en conflit avec l’autre gardien si tu ne joues pas. Cette concurrence est vraiment saine. (…) Avec Steve, on s’aide, on parle, on se respecte. La relation est bonne, on est ensemble ». Mandanda avait été critiqué lors de ses deux premiers matches (Montpellier et Bordeaux), il a été par contre mis en avant suite à ses prestations face à l’ASSE et Metz.

 

La suite : Quid de la suite de sa carrière à l’issue de cette saison, il est lié avec l’OM jusqu’en 2024…

 

 

Luis Henrique 299 minutes (en Ligue 1)

Luis HENRIQUE

Luis HENRIQUE – Marseille Ligue 1

 

Moins utilisé qu’Under, Konrad et Dieng, Luis Henrique est le 4e choix à ce poste d’ailier. Il a même vu Pol Lirola jouer plusieurs matches à son poste. Le jeune brésilien a du mal à être efficace à Marseille. S’il n’est pas un titulaire (il a débuté 3 matches : Angers, Nice et Metz), il rentre souvent en jeu pour des fins de match. Sur les 10 autres matches de Ligue 1, il est resté 2 fois sur le banc et il a été absent de la feuille de match que lors du match face au PSG. Malgré tout son temps de jeu global est famélique, il équivaut à une moyenne de 30 minutes / rencontres disputées. Surtout, l’ailier de bientôt 20 ans n’est pas décisif devant le but ou même dans sa passe. Pire, il manque souvent de tranchant et de prise d’initiative. Pourtant, Jorge Sampaoli était emballé par ses qualité en fin de saison dernière notamment suite à sa belle entrée contre Strasbourg. Le coach argentin avait déclaré en conférence de presse d’après-match : « Il participe beaucoup, à chaque fois qu’il est entré en jeu, il a été décisif. Dans le système actuel, ses entrées à gauche créent un déséquilibre défensif parce que quand on sort un latéral pur pour faire entre un pur offensif, ça nécessite un latéral derrière lui. Mais ce soir, il a apporté et avec le temps il pourra montrer tout son potentiel. Il le fait déjà. Il est très jeune, c’est un joueur qui apporte quelque chose face aux défenses adverses. » Depuis, le système de jeu a changé et aurait dû lui apporter plus de temps jeu vis à vis de ses qualités, ce qui n’est pas le cas…

 

La suite : Son niveau et son temps de jeu posent question, la rumeur d’un prêt cet hiver a fait son apparition, il est lié avec l’OM jusqu’en 2025…

 

Amine Harit 267 minutes (en Ligue 1)

 

Amine HARIT

 

Titulaire deux fois cette saison en L1, Amine Harit avait pourtant réussi ses débuts. Arrivé tardivement et ralenti par des problème de validation de son prêt à cause de l’encadrement de la masse salariale de l’OM, le milieu de terrain franco-marocain a débuter sa saison face à Monaco. Auteur d’un bon match et d’une passe décisive, il a été buteur face à Rennes en entrant en cours de jeu. Il a de nouveau été aligné dans le onze face à Angers avant de petit à petit disparaitre. En cause, une petite blessure aux adducteurs qui lui a fait manquer le match face à Lorient et des entrées moins convaincantes face à Lens et Lille. Il est resté sur le banc deux match avant de rejouer 25 minutes face à Metz. Ce dernier a joué à plusieurs poste et peine à s’imposer même dans un rôle de supersub. Ce dernier était ravi de rejoindre l’OM, comme il l’avait expliqué sur le site officiel de l’OM en septembre dernier : « Énormément de fierté d’être ici. Je pense que n’importe quel joueur de football rêverait un jour de porter les couleurs de l’Olympique de Marseille. On sait la ferveur qu’il y a ici. C’est un honneur pour moi de pouvoir revêtir ce maillot. Je pense en soi que la motivation on ne va pas la chercher bien loin quand l’Olympique de Marseille est intéressée par vous. Je pense qu’on y réfléchit pas à deux fois. C’est un grand club français, un très grand club français, avec une superbe équipe, un palmarès et surtout un projet qui fait rêver beaucoup de joueurs. » Sampaoli lui demande de créer des déséquilibre, a lui de réussir ses dribbles et trouver un juste équilibre avec le jeu de passe…

 

La suite : il est prêté pour un saison sans option d’achat par Schalke 04, difficile d’imaginer, pour le moment, le voir rester d’avantage…

 

Alvaro 181 minutes (en Ligue 1)

 

Alvaro GONZALEZ

 

Titulaire indiscutable la saison dernière, Alvaro a clairement perdu son statut. Le défenseur de 31 ans n’a débuté que 2 rencontres en Ligue 1 (face à l’ASSE et Nice) et a fait une entrée en jeu pour une minute face à Bordeaux. Il a été absent 3 matches pour cause de suspension, il a donc passé 7 rencontres sur le banc. L’état d’esprit de l’Espagnol n’est pas remis en cause, mais Jorge Sampaoli semble opter pour d’autres profils. Si Saliba et Peres sont inamovibles sur les côtés de sa défense à 3, l’axe a d’abord été offert à Balerdi avant de Caleta-Car ne s’y installe. Alvaro n’est donc que 5e dans la hiérarchie. Il avait déclaré en zone mixte après le match à rejouer face à Nice en octobre dernier : «Je ne suis pas content parce que ça fait longtemps que je ne joue pas. En début de match, j’ai mal joué plein de fois. On a pris le but et c’est dommage pour moi…» Il ne lâchera pas.

 

La suite : Difficile de l’imaginer se relancer avec Sampaoli, il a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2024 !

 

Jordan Amavi 130 minutes (En Ligue 1)

Comme Alvaro, il fait partie des oubliés de l’effectif. Mais ce n’est pas pour une histoire de concurrence, c’est plutôt car son poste n’existe plus vraiment sans le système en 3-3-3-1. Sampaoli l’a aligné deux fois face à Angers et Nice, dans un système différent afin de lui trouver une place de piston. Amavi n’a pas été convaincant et végète sur le banc (9 matches). Difficile de lui imaginer un avenir à court terme dans cette équipe. Après le match face à l’OGC Nice il avait confié : « Ma fatigue, ce n’était pas une impression. J’étais fatigué, ça fait un moment que je n’ai pas joué. Surtout à ce poste qui demande énormément d’efforts. C’était compliqué, j’ai fait ce que je pouvais faire mais maintenant, on verra ce qu’il se passera par la suite ». Justement…

 

La suite : La rumeur d’un prêt à Fenerbahçe dès cet hiver est évoqué, le joueur a prolongé jusqu’en 2024 en mai dernier…

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0