PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

La LFP tape (ENCORE) très très fort contre l’OM !

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Illustration during the LFP Disciplinary Committee after the incidents during the match Ajaccio and Le Havre on May 22, 2018 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

La commission de discipline n’a pas fait dans la dentelle et a fortement sanctionné le joueur de l’OM, Iliman Ndiaye. Exclu face à Rennes suite à une frappe non maitrisé, l’international sénégalais a pris 3 matches fermes.

 

La commission de discipline a infligé, ce mercredi, trois matches de suspension ferme à Iliman Ndiaye, expulsé dimanche dernier entre l’OM et Rennes. Expulsé lui aussi pour un tacle sur Kondogbia lors de ce match, Christopher Wooh n’a pris qu’un match ferme, Gianluigi Donnarumma en a pris deux.

A lire : OM : Gattuso s’explique sur le 3-5-2 ! Le conservera-t-il ? Il répond !

Les décisions de la LFP

Trois matches de suspension ferme
Boubakar Kouyaté (Montpellier)
Iliman Ndiaye (Marseille)

Deux matches de suspension ferme
Gianluigi Donnarumma (PSG)
Florian Sotoca (Lens)

Un match de suspension ferme et un match avec sursis
Christopher Wooh (Rennes)

Un match de suspension ferme*
Aron Donnum (Toulouse)
Jean-Kévin Duverne (Nantes)
Aleksandre Golovine (Monaco)
Facundo Medina (Lens)

 

Arrivé en star avec un accueil digne des plus grands joueurs, Iliman Ndiaye déçoit en ce début de saison. Le Sénégalais a du mal à se remettre de son été mouvementé et malgré de belles performances, il ne pèse pas assez pour répondre aux attentes placées en lui. Marc Libbra a été questionné par Afrik-Foot sur le début de saison de l’OM et les quelques joueurs africains de l’effectif. L’ancien joueur marseillais n’a pas compris qu’on lui fasse un tel accueil.

 

A LIRE AUSSI : OM : Pour Djellit, la Ligue 1, c’est déjà pliée !

 

 

Sarr, Ndiaye… C’est pareil, ce sont des gamins, ce sont de jeunes joueurs. Ndiaye qui arrive d’Angleterre et qu’on ne connaissait pas forcément. C’est un pari, on le sait. Sarr c’est pareil, on va tenter un pari. On peut se permettre quand on évolue dans un autre club de dire « oui, ça va se passer, ça va le faire », mais à Marseille on ne fait pas de cadeau, rappelle Marc Libbra dans un entretien à Afrik-foot. Ndiaye, quand il est arrivé, je suis désolé pour lui mais ce n’est pas possible de recevoir un tel accueil. A un moment donné, il faut arrêter les bêtises et ce qu’on a fait autour de lui. Les gens, ils rêvent… Ça me rappelle une chose : quand Drogba s’en va, c’est Peguy Luyindula qui arrive si mes souvenirs sont bons et on compare de suite. Mais ce n’est pas comparable ! Je me suis dit, « mais ils sont complètement fous ! » Je dis ça parce que je connais l’ambiance de Marseille, ce sont des mecs qui vont rêver et on se dit « ouais, ouais ça va être pareil que Drogba. » Mais Alexis Sanchez ne pourra jamais être remplacé, et Aubameyang ce n’est pas le profil d’Alexis Sanchez. Et Ndiaye, qui est un joueur qui a évolué en Championship, il doit faire ses preuves en France. Qu’on le veuille ou non, la Ligue 1 est plus difficile. (…) On prend les joueurs africains qui sont arrivés cette année, si on les met dans le moule de la saison passée, ça peut fonctionner. Cette année, ils sont tous dans le dur. Il va falloir s’arracher, se battre chaque matin et chaque soir pour s’en sortir.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0
     
    yandex bola