PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

OM : Veretout indispensable, mais…

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
during the Uefa Europa League, group B, football match between Olympique Marseille and Brighton and Hove Albion, on 05 October 2023 at State Velodrome, Marseille, France., Credit:Nderim Kaceli / Avalon - Photo by Icon sport

Ce dimanche soir, l’OM a réalisé un très bon coup en s’imposant 2-4 face à Lorient en match de clôture de la 15e journée de Ligue 1. Voici la note et l’appréciation de Jordan Veretout lors de ce match.

Gennaro Gattuso avait décidé de reconduire le 5-3-2 qui avait très bien marché face à Lyon mercredi. Le duo Aubameyang / Vitinha, Lodi et Clauss comme piston et Ounahi au milieu avec Veretout. Les marseillais ont très vite pris le match en main avec un pressing haut et énormément de projections vers l’avant. Le jeu direct vers les attaquants a été impactant, rapidement Aubameyang a été trouvé en profondeur, il a trouvé Vitinha de la tête qui n’a pas réussi à conclure. Cependant, les marseillais ont continué à pousser, Mbemba a conclu à bout portant une nouvelle occasion. Puis Aubameyang a placé une magnifique tête, 0-2 au bout de 10 minutes de jeu. Pour autant, sous les injonctions de Gattuso, les olympiens ont continuer à pousser. Balerdi a marqué de la tête sur corner, d’autres occasions de Clauss ou encore Aubameyang ne sont pas allés au bout. Lorient a profité de la passivité de la défense pour marquer par Faivre, mais Aubameyang lui a directement répondu suite à une belle ouverture de Veretout. 1-4 à la mi-temps. Gattuso était inquiet malgré tout, et le but de Mendy a confirmé ses sensations. L’OM a trop reculé et n’a plus rien proposé lors du second acte. Au final, l’OM s’impose et assure l’essentiel…

A lire : Retour de l’OM, 4 joueurs marseillais dans le onze type du weekend !

A lire : OM : « On ne peut pas rigoler avec les dieux du foot ! »

La note de Jordan Veretout : 6.5/10

Son appréciation

Veretout indispensable, mais…
En l’absence de Kondogbia et Rongier, il a un rôle important pour l’équilibre du milieu de terrain et donc de l’équipe. Il a été précieux en première mi-temps avec de bonnes passes en première intention. Il fait les efforts dans le replacement et reste une arme importante dans la construction offensive surtout quand il prend plus d’initiative. Comme le reste de son équipe il a été bien plus en difficulté en seconde période, il touche aussi du doigt ses limites physiques qui l’empêche de maintenir de l’intensité sur 90 minutes. Un joueur prépondérant au milieu mais encore trop inconstant…

Les notes des médias

Note de L’Equipe 7/10 Son activité physique est une garantie de fiabilité et il a aussi été précis, distribuant généreusement les bons ballons pour Aubameyang (7e, 20e), Gigot (33e), et il est parvenu à trouver encore le Gabonais pour lui offrir le quatrième but (42e). Plus discret ensuite, mais toujours précieux.
Note de Maxifoot 7.5/10 le milieu de terrain marseillais a fourni une copie de haut niveau. Infatigable, il a couru comme un mort de faim de la première à la dernière minute. Mieux encore, l’ancien Nantais a été impressionnant sur ses projections vers l’avant avec de très nombreuses passes de classe dont celle amenant le quatrième but phocéen. Il a lui aussi souffert après la pause mais on retiendra surtout ses 45 premières grosses minutes.
Note de FootMercato 5.5/10 En l’absence de Valentin Rongier et Geoffrey Kondogbia, l’ancien milieu de terrain de l’AS Roma a parfaitement tenu son rang dans l’entrejeu. Tout du moins en première période. En leader, disponible pour ses partenaires et auteur de quelques transmissions géniales, il a fluidifié le jeu olympien. N’hésitant pas à se projeter pour mettre à mal l’arrière-garde adverse, il a également récupéré de nombreux ballons précieux. Passeur décisif sur le deuxième but d’Aubemayang, il a cependant largement baissé le pied dans le second acte et a symbolisé la perte d’intensité des Phocéens (0 duel remporté sur 7).

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0