OM Info Publié le - Mis à jour le - Par

Une stratégie audacieuse de l’OM pour diversifier ses revenus…

.
Info Chrono
Top articles de la semaine

Afin d’obtenir davantage de revenus auprès d’une clientèle « haut de gamme » l’OM a conclu un partenariat avec la start-up spécialisée dans la Blockchain : Sorare.

 

 

 

 

Le but de ce partenariat est simple : Sorare exploite l’image du club et des joueurs de l’OM qui seront utilisables dans un jeu de « Fantasy Football ». Chaque joueur pourra acheter des cartes de joueurs, afin de créer une équipe qui participera à une compétition de Fantasy Football en ligne. Les cartes sont bien sûr échangeables, revendables, et achetables a tout moment. De son côté, le club touchera des royalties de l’ordre de 5 à 15% sur chaque cartes crées.

En sachant que Sorare crée, et vend aux enchères à chaque fois 111 cartes par joueur, avec 3 niveaux de disponibilité et prix (100 cartes rare, 10 super rare, et 1 unique). En multipliant cela par les 25 joueurs sous contrat qui auront des cartes crées à leur effigie, les retombées financières peuvent être intéressantes pour l’OM.

 

VISER UN PUBLIC HAUT DE GAMME

 

 

Dans une interview au magasine économique Capital, le directeur général de l’OM Laurent Colette a expliqué les raisons de cet accord avec Sorare :

 

 

“Nous avons l’habitude de recevoir des propositions de licence pour des mugs ou des porte-clés, mais cette opération répond à notre intention d’aller chercher une clientèle plus haut de gamme. Nous croyons que les fans dotés d’un pouvoir d’achat supérieur peuvent avoir envie d’avoir d’un produit OM d’un niveau plus élevé”. Laurent Colette – Source : Capital – 28/07/200

 

 

L’OM n’est pas le 1er club Français a avoir conclu un accord de ce type avec Sorare. Les joueurs de Lille, Lyon et St Etienne sont également disponibles dans ce jeu de « Fantasy Blockchain ». Actuellement, dans une situation économique pas facile, l’OM tente de se diversifier…