PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant
PUBLICITÉ

Crise à l’OM: Pour Dugarry, « si c’était Courbis qui avait fait cela, il serait déjà au placard »

Publié le - Mis à jour le
La rédaction de Football Club de Marseille est composé de journalistes suiveurs de l'OM (olympique de Marseille) depuis plus de 10 ans. Nos journalistes couvrent l'actualité de l'OM et du mercato OM quotidiennement.
Rolland COURBIS - coach du MHSC
Rolland COURBIS - coach du MHSC

Réunion houleuse entre supporters et dirigeants, départ de Marcelino et direction en retrait. L’Olympique de Marseille traverse une forte tempête. Sur les ondes de RMC Sport, Christophe Dugarry s’est demandé pourquoi Longoria et ses acolytes ne réagissent pas s’il y a eu des menaces. 

En quelques jours, l’OM a basculé dans une crise profonde. Après la réunion violente entre les dirigeants et les groupes de supporters, Pablo Longoria et Javier Ribalta ont décidés de se retirer pour réfléchir à la suite et Marcelino a démissionné seulement deux mois après son arrivée. Résultat, Jacques Abardonado assurera l’intérim ce jeudi face à l’Ajax Amsterdam en ouverture de la phase de poules de la Ligue Europa. Dans Rothen s’enflamme sur RMC, Christophe Dugarry s’est questionné sur le fait que Longoria et la direction ne réagissent pas s’il y a eu des menaces de mort à leur encontre.

A LIRE AUSSI :Un joueur du PSG lance le clasico face à un OM blessé

Il y a des trucs qui ne sont peut-être pas si anodin que cela

« Sincèrement, je trouve ça assez étonnant. Ça fait 3 ans qu’il est là Longoria. Il connaît Zeroual, des réunions il y en a déjà eu. Cela n’a pas dû toujours bien se passer comme on peut l’imaginer. S’il y a eu des menaces, pourquoi Longoria et les autres ne portent pas plainte », s’est interrogé le consultant. « À un moment donné, lorsque tu te sens menacé, tu agis. Là, je trouve que ça fait ces valises un peu. Je garde une réserve, je ne sais pas ce qu’il s’est passé à la réunion mais est ce que les supporters n’ont pas déterré un lièvre ou embusquer en apportant des accusations, et peut être que les dirigeants espagnols en se sentant un peu acculés, en disant ont est démasqués, il est peut être temps de partir et profiter de cela. Jacques-Henri Eyraud avait porté plainte, lui ne le fait pas. Il dit juste je me mets en retrait et je vais partir. Pour quel mal ? Ne serait-ce pas les espagnols qui en auraient fait ? Les mouvements qu’il y a à l’OM depuis 3 ans sont incroyables. Si c’était Rolland Courbis qui avait fait cela, il serait déjà au placard. Il y en a 10 qui arrivent, 10 qui repartent, 20 qui resignent et 12 qui sont prêtés, c’est un truc de fou. Il y a peut être des accusations et des suspicions. J’écoutais de mon côté, il paraît qu’il y a des coups de pression sur les jeunes pour signer avec des agents espagnols. Il y a des trucs qui ne sont peut-être pas si anodin que cela », a ajouté Dugarry.

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0