Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato OM : « S’il met des buts il vaudra rapidement les 100 millions »

Par Publié le - Mis à jour le

Après avoir brillé lors de la rencontre face à l’AS Monaco samedi dernier, Cheikh Bamba Dieng semble avoir marqué des points précieux. Le président des Diambars a tenu à encenser son ancien attaquant.

 

 

Titularisé pour la première fois de la saison face à l’AS Monaco samedi dernier, Cheikh Bamba Dieng semble avoir marqué des points précieux. En effet, l’attaquant sénégalais n’avait pas encore réellement eu sa chance depuis le début de la saison et il en a profité pour briller. Installé sur le côté gauche de l’attaque dans le système hybride de Jorge Sampaoli, l’attaquant sénégalais est parvenu à se procurer de nombreuses occasions dès le début de la rencontre.

Malchanceux, Cheikh Bamba Dieng avait même touché les montants à deux reprises en première période. Malgré tout, l’attaquant olympien n’a rien lâché et a fini par inscrire un doublé. Ses deux premiers buts en Ligue 1 qui ont permis à l’Olympique de Marseille de décrocher un succès très important (0-2) face à un concurrent direct aux premières places du championnat. Suite à cette performance, Cheikh Bamba Dieng a prouvé qu’il était capable de suppléer Arkadiusz Milik, éloigné des terrains depuis le début de la saison.

 

Il peut devenir un attaquant de classe mondiale – Saer Seck

 

Le président des Diambars, Saer Seck a tenu à s’exprimer suite à la performance de Cheikh Bamba Dieng face à Monaco. Il lui prédit un avenir radieux s’il continue sur sa lancée.

« Il peut devenir un attaquant de classe mondiale. S’il réussit à Marseille, il aura l’opportunité d’aller dans un top club européen, et s’il met des buts il vaudra rapidement les 100 millions. » Saer Seck – Source : 20 minutes (16/09/2021)

 

C’est l’homme du match – Eric Di Meco

 

Dans notre Débat Foot Marseille diffusé lundi, Eric Di Meco a tenu à encenser Cheikh Bamba Dieng. À tel point qu’il le considère même comme une recrue dans l’effectif phocéen cette saison.

 

« On est obligé de mettre Dieng en avant sur ce match-là. D’abord parce qu’il met deux buts et ensuite parce qu’il a fait vivre la misère aux défenseur centraux notamment de Monaco. Même s’il y a deux poteaux, moi j’ai souvenir de la deuxième action qui amène la deuxième frappe sur le poteau avec cette transversale-là qui est tendue vers lui et cette prise de balle et l’accélération. C’est sur ce coup-là j’ai dit « waw il a un truc ». Je ne le connais pas bien, comme tout le monde. Il rentrait un petit peu, il faisait des bouts de matches souvent dans une équipe qui ne tournait pas. Là, il a été impressionnant. Alors son positionnement était intéressant. Justement, comme le disait Jean-Charles, parce que les trois défenseurs centraux monégasques sont de grands gaillards plutôt bons sur les duels corps à corps, là quand il se sont retrouvés sans adversaires à marquer où il faut avoir un petit peu d’intelligence de jeu pour aller compenser on a vu qu’ils étaient en difficulté. Et le fait de le (Dieng) mettre sur le côté comme ça, ça été super intéressant. C’est l’homme du match. Je crois que beaucoup l’ont découvert sur ce match-là. Parce que ce n’est pas ce qu’on a vu depuis qu’il est arrivé qui pouvait nous laisser présager ce genre de match-là. Donc là il a tapé très fort. Ça veut dire encore une solution de plus à laquelle on ne pensait pas en plus. On pensait les De La Fuente, les Under, les Luis Henrique tout ça. Celui-là, je ne l’avais pas mis dans les possibilités. L’OM voulait un remplaçant à Milik. Et, depuis le début de la saison c’était Payet qui jouait dans cette position de faux 9. Donc il tombe là… c’est une recrue quoi. C’est une recrue qu’on n’attendait pas en réalité. » Eric Di Meco – Source : DFCM (13/09/2021)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0