Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Mercato : « On a créé des parasites ! »

Par
Marseille Champion Pod est, le Podcast 100% OM de Football Club de Marseille

Extrait du dernier numéro du podcast de Football Club de Marseille, Marseille Champions Podcast.  Dans cet épisode, Mourad et Nico reçoivent Benoît (plus connu sur les réseaux sociaux en tant que Benedetto) pour parler football de jeunes dans la région et au-delà. Ce dernier est responsable de la méthodologie de l’école de foot du CA Gombertois à Marseille. il évoque notamment le sujet abordé par Mourad, dans son dernier article « Les dangers de la course à la pépite. »

Retrouvez ci-dessous des extraits du dernier numéro de notre Marseille Champion Podcast consacré notamment au business des jeunes joueurs dans le football.

A lire aussi : OM : « Certains parlaient d’un cadeau empoisonné de la part de Sampaoli… »

« Cet argent ne va pas dans les caisses des clubs amateurs, il faut bien le préciser. Ce business des jeunes joueurs finalement il va profiter à des intermédiaires. Ce sont eux qui ont cet intérêt. Peut être également les clubs professionnels qui eux aussi entrent dans la course à l’armement, à qui aura la dernière pépites. Donc les clubs pros peuvent en profiter en ayant des jeunes talents plus tôt, mais ceux qui en profitent avant tout le monde ce sont les intermédiaires, les agents. Les clubs amateurs percevront quelques choses plus tard lorsque les joueurs  auront 18 ans. C’est un problème systémique et ce système nourrit des gens qui sont venus se greffer et qui ne sont absolument pas nécessaire. On a créé des parasites »  Mourad Aerts – Journaliste FCM

Les parasites viennent sur un terrain qui leur est favorable.

« Les parasites viennent sur un terrain qui leur est favorable. Il y a des profiteurs là où il y a de l’argent. La monétisation très forte des jeunes joueurs empire avec la logique spéculative du football. les jeunes joueurs on les payent moins sur ce qu’ils valent que ce qu’ils pourraient un jour valoir »   Nicolas – MCP
« Pour faire une sociologie de ces agents en restant sur l’environnement local, il y a un parallèle qu’on peut faire » Au moment de l’affaire de la rue d’Aubagne à Marseille, on s’est aperçu que les marchand de sommeil étaient des col blancs du milieu juridique, des avocats, des notaires, des politiques… Et en fait on se rend compte qu’une grosse partie de cette population est la même que celle des marchands de sommeil à Marseille » Benoît –  Responsable CA Gombertois à Marseille

Retrouvez l’intégralité du dernier numéro du Marseille Champion Podcast

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0