Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Eyaud confie avoir fait « le tampon entre Garcia et Zubizarreta… »

Par Publié le - Mis à jour le
Rudi Garcia & Jacques Henri Eyraud @Icon Sport

On pouvait se plaindre de son absence médiatique, le président Eyraud a décidé de convier plusieurs gros média au centre RLD mercredi pour faire le point. Il a aussi évoqué son rôle dans l’ancien trio qu’il formé avec Zubizarreta et Garcia…

 

 

Interrogé par la Provence sur son absence en tribune lors des matches à l’extérieur, JHE a avoué qu’il le faisait plus souvent auparavant pour faire le tampon entre son directeur sportif et son ancien coach aujourd’hui à Lyon. Il détaille ensuite toutes ses activités dans les instances du football qui l’empêchent de suivre l’OM en déplacement…

 

quand je ne me déplace pas, je ne suis pas au bord d’une piscine avec
un verre de jus d’ananas… — Eyraud

 

« Auparavant (sa présence lors des matches à l’extérieur), c’était pour faire le tampon entre Rudi Garcia et Zubizarreta ? Oui, il y a ça, mais pas que… Quand on part en déplacement et qu’on rentre à 3 ou 4 heures du matin, je suis au bureau à 8h30. Il faut que je me ménage un peu parce que la notion de santé physique est réelle. Je ne peux pas être partout. Quand je vais à l’ECA (Association européenne des clubs), parce que j’ai été nommé par l’UEFA membre de la commission des compétitions, est-ce que je perds mon temps ? On est 20 autour de la table et c’est la commission qui va décider du futur format de la Ligue des champions. Autrement dit, suis-je plus utile à être à Metz ou à Angers, ou là-bas ? On m’a aussi demandé de faire partie du groupe de travail qui va négocier la redistribution des droits télé, petit enjeu s’il en est…Qu’est-ce qui est le plus important ? Que je sois là-bas ou que j’aille à Toulouse ou à Strasbourg ? Je participe aussi aux travaux de réunification syndicale du football professionnel. (Sourire) Bref, croyez-moi, quand je ne me déplace pas, je ne suis pas au bord d’une piscine avec un verre de jus d’ananas… » Jacques Henri Eyraud – source : La Provence

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0