Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

OM : Pau Lopez « correspond à ce que veut Sampaoli » d’après ce spécialiste du poste !

Par Publié le - Mis à jour le
16 Pau LOPEZ (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Marseille at Stade Louis II on September 11, 2021 in Monaco, Monaco. (Photo by FEP/Philippe Lecoeur/Icon Sport) - Stade Louis II - Monaco (Monaco)

Interrogé par le journal L’Equipe, Christophe Lollichon, entraîneur des gardiens de Chelsea et mentor de Petr Cech était dans les buts, analyse le début de saison de Pau Lopez sous le maillot de l’Olympique de Marseille. 

 

 

Ces derniers jours ont été difficiles pour Steve Mandanda qui n’a pas été titularisé une seule fois depuis la rencontre face à Monaco au début du mois de septembre. C’est Pau Lopez qui a pris sa place dans les buts marseillais…

 

Côté supporters, ils sont partagés entre le respect de la légende vivante de l’OM : Mandanda et la concurrence qui doit être installée pour garantir un avenir à ce poste, surtout avec l’âge avancé de l’international français.

 

Il va jusqu’à la limite presque comme un libéro — Pau Lopez

 

Les débuts de Pau Lopez à l’OM ne sont ni très bons, ni très mauvais. Pour le moment, grâce à une défense ultra solide des Marseillais, l’Espagnol n’a pas vraiment beaucoup de boulot. L’ancien joueur de l’AS Roma semble cependant plus coller à ce que demande Jorge Sampaoli. Interrogé par le journal L’Equipe, Christophe Lollichon, entraîneur des gardiens de Chelsea et mentor de Petr Cech a analysé le début de saison de Pau Lopez.

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Sampaoli aurait ciblé le poste à renforcer dès cet hiver !

 

« Ce n’est pas un géant, il fait 1,89m, il a un gabarit léger, il doit peser dans les 76kg. Il est gaucher au pied, droitier à la main. Il a beaucoup progressé au niveau du jeu au pied et ça reste un gardien de l’école espagnol, très au fait sur ce sujet. Il n’est pas en panique sous pression, ça correspond à ce que veut Sampaoli. Il a devant lui des joueurs qui demandent le ballon aussi, ça fait la différence. Il va jusqu’à la limite presque comme un libéro, il tente. J’ai bien aimé certaines intentions quand il sort très haut de sa surface et anticipe la profondeur, contre le Lokomotiv par exemple. En Italie, il ne le faisait pas parce qu’on ne lui demandait pas les mêmes choses. Après, il n’y a pas une grande différence avec Steve, qui a une grosse expérience et qui n’est pas maladroit au pied. J’ai un doute sur son explosivité en revanche, on verra si cela s’avère fondé alors que Steve est un gardien explosif. Sur le but du Lokomotiv, ça manque de ressort. Dans le domaine aérien, il peut en faire plus, même s’il n’a pas eu énormément de situation. » Christophe Lollichon – Source : L’Equipe (26/09/21)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0