Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Un autre incident a eu lieu après le match Lyon – OM !

Par Publié le - Mis à jour le
Dimitri PAYET of Marseille during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Marseille at Groupama Stadium on November 21, 2021 in Lyon, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Groupama Stadium - Lyon (France)

La violence n’est pas nouvelle autour du football, mais elle est omniprésente cette saison. En effet, beaucoup de matches ont été émaillés par des incidents, et le match Lyon – OM qui a été arrêté suite à un jet de bouteille a connu un autre incident plus tard dans la soirée…

 

 

Alors qu’il a fallu attendre plus d’une heure trente pour que la décision d’un arrêt définitif du match Lyon – OM soit annoncé, un autre incident a eu lieu plus tard dans la soirée. En effet, selon les informations de RMC, « le car de l’OM a ainsi été la cible de jets de projectiles dans la nuit rhodanienne, après avoir déposé les joueurs phocéens et le staff à l’aéroport, pour que ces derniers rentrent à Marseille. Le véhicule avait été escorté sans incident jusqu’à l’aéroport, à sa sortie du Groupama Stadium, mais il a ensuite été visé lorsqu’il n’était plus occupé que par le chauffeur et certains membres de la sécurité de l’OM. » Jean Michel Aulas devrait encore estimé que c’est un acte isolé…

 

15 Duje CALETA CAR (om) – 10 Dimitri PAYET

 

Les deux clans se sont renvoyés la balle durant plusieurs heures et ont d’ailleurs continué ce lundi. Interrogé par BFM Lyon, le Préfet Pascal Mailhos se range derrière la version du club présidé par Jean-Michel Aulas : l’arbitre aurait bel et bien voulu reprendre la rencontre mais a changé d’avis au dernier moment.

 

A LIRE AUSSI : Lyon – OM : Riolo charge violemment Aulas !

 

« Les pression sur l’arbitre? Bien sûr que nonCette responsabilité ne me revient pas. Si donner son avis c’est faire pression, pourquoi demander l’avis ? Je donne mon avis sur les deux hypothèses (reprise ou arrêt), j’évalue les avantages et les inconvénients. Je ne donne pas de préférence, et à l’issue de cette réunion, l’arbitre, très clairement, décide de maintenir le match, nous demande quelques minutes pour l’échauffement, et sous réserve que nous mettions quatre boucliers aux poteaux de corner. Une deuxième réunion se tient à la demande de l’arbitre dans son vestiaire. Il nous annonce qu’il ne reprendra pas le match nous lui faisons valoir la volte-face que cela représente. Nous en prenons acte. » Pascal Mailhos – Source : BFM Lyon (22/11/21)

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0