Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Le document de l’OM pour convaincre la commission de discipline, Milik prépare son retour, le coup de gueule de Cardoze… les 3 infos OM de ce mercredi

Par Publié le - Mis à jour le

Tous les soirs, FCM vous propose les 3 infos OM du jour ! Au programme ce mercredi : Le document de l’OM pour convaincre la commission de discipline de la LFP, Milik prépare son grand retour sur les terrains, le coup de gueule de Jacques Cardoze…

 

 

Incidents Nice-OM : Le document pour convaincre la commission de discipline…

 

Alors que la commission de discipline de la LFP doit se prononcer aujourd’hui sur les mesures prises suite aux incidents survenus lors de Nice – OM, le club phocéen a fourni un document prouvant que le match était loin d’être terminé. 

 

Nice - Marseille

Nice – Marseille – Allianz Riviera Stadium – August 22, 2021 in Nice, France. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport) – Allianz Riviera – Nice (France)

 

La décision est attendue depuis plusieurs jours, elle sera dévoilée aujourd’hui. Le 22 août dernier, la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille s’est soldée par une interruption définitive suite à de multiples incidents qui se sont déroulés.

En effet, de multiples projectiles avaient été envoyés sur Dimitri Payet. De plus, plusieurs supporters niçois ont même envahi le terrain et certains d’entre eux ont porté des coups sur des joueurs olympiens. Parmi eux, Luan Peres, Mattéo Guendouzi et Dimitri Payet ont été touchés. De ce fait, Pablo Longoria n’a jamais souhaité reprendre la rencontre, estimant que la sécurité n’était pas garantie.

Depuis, l’OM a donc dressé un dossier qu’il a présenté à la commission de discipline de la LFP le 25 août dernier. RMC Sport est parvenu à se procurer l’un des documents présent dans ce dossier.

 

 

L’OM efficace dans les fins de matches

 

Le document dévoilé par RMC Sport est un document qui concerne « le timing des buts marqués » par l’OM depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli sur le banc phocéen.

En effet, l’objectif de ce document est de prouver qu’entériner le score de la rencontre (1-0 pour Nice) serait injuste au vu du temps restant et des performances de l’équipe de Jorge Sampaoli dans les fins de rencontres. Comme le démontre le document, l’OM s’appuie sur de nombreuses statistiques. Depuis que le technicien argentin a pris les commandes de l’équipe, 39% des buts olympiens ont été inscrits dans le dernier quart d’heure de la rencontre. Par ailleurs, la moitié des points du club phocéen aurait également été glanée dans le dernier quart d’heure.

 

 

Une enquête balistique présente dans le dossier de l’OM

 

D’autre part, L’Equipe croit savoir de son côté que l’OM a répertorié de nombreux éléments afin de prouver le climat hostile présent au stade dès le début de la rencontre. Parmi eux : les gestes nazis en tribune, les projectiles envoyés sur Steve Mandanda dès le début de la rencontre, des lasers pointés sur Alvaro… Au total, c’est près de 74 projectiles qui ont été comptabilisés entre l’échauffement et la fin de la rencontre.

Le quotidien sportif révèle également qu’une expérience balistique apparaît dans le dossier. Cette dernière souligne que la bouteille qu’a reçue Dimitri Payet dans le dos était l’équivalent d’un tir de flash-ball reçu à une distance de 40 mètres.

 

 

L’OM espère une victoire sur tapis vert

 

Face à tous les éléments présentés dans son dossier à la LFP, l’Olympique de Marseille compte rester très vigilant sur la décision qui sera dévoilée ce soir. D’après RMC Sport, le club phocéen ne pourrait pas accepter qu’il perde le match. L’hypothèse d’un gel du match aurait aussi beaucoup agacé les dirigeants olympiens.

De son côté, L’Equipe précise que la seule option envisagée par l’OM est une défaite de Nice et une victoire sur tapis vert de l’OM. Reste à savoir quelle décision sera prise… Verdict ce soir.

 

OM : Milik prépare son grand retour !

 

Éloigné des terrains depuis de nombreuses semaines, Arkadiusz Milik prépare son grand retour avec l’Olympique de Marseille. De retour à la Commanderie depuis le mois d’août, le Polonais a touché le ballon et a repris la course.

 

milik om-angers

 

 

Le retour sur les terrains d’Arkadiusz Milik est attendu par les supporters avec impatience. Éloigné des terrains depuis de nombreux mois, l’attaquant polonais s’apprête (enfin) à effectuer son grand retour sous la tunique phocéenne.

Blessé au genou à l’issue de la saison face à Metz, Arkadiusz Milik avait même été contraint de renoncer à l’Euro 2020 l’été dernier, qu’il souhaitait disputer avec la Pologne. Toutefois, l’attaquant marseillais n’a jamais songé à quitter l’OM cet été et travaille d’arrache-pied pour effectuer son retour sur les terrains le plus rapidement possible.

En son absence, Jorge Sampaoli a plusieurs fois aligné Dimitri Payet en tant que faux numéro 9 dans son système hybride. Mis à part cette option, le technicien argentin peut également compter sur Cheikh Bamba Dieng, le seul attaquant présent dans l’effectif olympien aux côtés d’Arkadiusz Milik depuis le départ de Dario Benedetto du côté d’Elche.

 

Milik bientôt de retour

 

Dernièrement, La Provence révélait qu’Arkadiusz Milik devrait attendre encore un peu avant d’effectuer son retour sur la pelouse. À tel point que l’attaquant polonais aurait encore besoin d’un mois d’arrêt afin d’être à 100% et de retrouver ses coéquipiers.

Toutefois, Arkadiusz Milik a partagé dans sa story Instagram des images de lui à l’entraînement. Visiblement, l’attaquant polonais a intensifié ses efforts pour retrouver le groupe le plus rapidement possible. En effet, on le voit effectuer et répéter des petites courses avec et sans le ballon. De quoi être optimiste pour espérer son retour rapidement afin d’être présent pour les échéances importantes qui attendent l’OM dans les prochaines semaines.

 

 

Je dois remercier Milik pour ça – Pablo Longoria

 

En juillet dernier, Pablo Longoria avait tenu à remercier Arkadiusz Milik pour son engagement envers l’OM.

 

« L’avenir de Milik ? Comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas une boule de cristal. Mais c’est un joueur de l’OM, un joueur très engagé avec l’OM. Ce qu’il a fait avant l’Euro, en prenant en considération la situation du club et sa santé, de ne pas forcer pour aller à l’Euro et bien commencer le championnat avec nous, c’est un geste que l’on considère comme très fort, je dois le remercier pour ça. Je l’ai fait personnellement. Le niveau d’engagement qu’il a avec le club est haut, en tant qu’institution il faut l’en remercier » Pablo Longoria — Source: Conférence de presse (08/07/21)

 

Incidents Nice – OM : Le gros coup de gueule de Cardoze avant la décision de la commission de discipline

 

Alors que la commission de discipline de la LFP doit dévoiler sa décision pour la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille ce soir, Jacques Cardoze a de nouveau pris la parole à ce sujet. Il estime que la victoire doit revenir au club phocéen.

Jacques CARDOZE communication director of Marseille during the press conference of Olympique de Marseille at Orange Velodrome on July 7, 2021 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) – Jacques CARDOZE – Orange Vélodrome – Marseille (France)

 

La commission de discipline de la LFP doit rendre sa décision aujourd’hui suite aux incidents survenus lors de la rencontre opposant l’OGC Nice à l’Olympique de Marseille, le 22 août dernier. En effet, plusieurs scènes inadmissibles sont survenues à l’Allianz Riviera.

Salut nazi, projectiles lancés sur les joueurs, envahissement de terrain… La rencontre a dû être interrompue de façon définitive à la 75e minute de jeu suite au manque de sécurité dans l’enceinte niçoise. Alors que le Préfet avait donné son accord pour reprendre, Pablo Longoria n’a jamais souhaité que ses joueurs se présentent à nouveau sur la pelouse.

 

 

L’OM ne peut que demander les trois points – Jacques Cardoze

 

Ce soir, l’OM compte bel et bien défendre ses intérêts devant la commission de discipline de la LFP. Alors que l’hypothèse du gel du match sans aucun point distribué aux deux équipes est apparu, Jacques Cardoze a tenu à réagir.

 

« L’OM ne peut que demander les trois points, d’abord parce que c’est la jurisprudence, ensuite parce que si la sanction sportive est équivalente aux deux clubs, cela signifierait que le casseur et la victime sont placés sur le même plan. Cette décision ferait courir un risque considérable à tous les joueurs de Ligue 1. Cela reviendrait à dire que le supporter qui frappe Payet ne pénalise pas plus son club que celui du joueur victime? Ce serait une prime à l’envahissement de terrain et aux débordements. Demain des supporters pourront venir frapper des joueurs sur un terrain dans l’espoir de rejouer un match ou d’obtenir match perdu pour les deux équipes! Personne ne doit courir ce risque. Ça ne peut pas être un exemple pour la société. Ce serait une prime à la violence. Je trouve humiliant et offensant pour les membres de la commission de discipline que le résultat des sanctions apparaisse dans la presse 24 heures avant qu’elle se soit réunie… » Jacques Cardoze – Source : RMC (08/09/2021)

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0