Info Chrono
  • Loading
Précédent Suivant

Un match de plus au Vélodrome, les menaces d’Aulas et 4 dossiers mercato… Les 3 infos OM de ce lundi !

Par Publié le - Mis à jour le

Comme tous les soirs, FCM vous propose les 3 infos OM du jour. Au menu ce mardi : l’OM recevra Cannet-Rocheville en Coupe de France, l’arbitre de Lyon – OM affirme avoir été menacé par Aulas et Longoria fait le point sur 4 dossiers chauds du mercato…

 

Le match Cannet-Rocheville vs OM se jouera au Vélodrome !

 

 

La Coupe de France débute plus tôt cette saison ! Habituellement, les clubs français commencent leur année civile par un match de cette compétition… Mais cette saison, ce sera pour la fin du mois de décembre !

La semaine dernière, les Marseillais ont enfin eu leur premier adversaire ! Il s’agira du Cannet-Rocheville qui évolue en National 3. A cause de leur division très basse, leur stade n’est pas homologué pour une rencontre de 32e de finale de Coupe de France.

 

Depuis plusieurs jours, le débat est lancé entre les deux clubs : où est-ce que la rencontre va se jouer? La possibilité de faire ce match à Nice a été évoqué… Mais d’après les informations de RMC, l’Olympique de Marseille aurait accepter d’accueillir Cannet Rocheville au Vélodrome ce dimanche 19 décembre.

 

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Amavi surpris et pas vraiment disposé à écouter les conseils de Sampaoli (sur son avenir)…

 

En revanche, toutes les tribunes ne seront pas ouvertes pour cette rencontre afin de limiter les coûts et faciliter l’organisation. Pour rappel, ce match se jouera à une heure un peu particulière : 13h45 mais sera visible en clair sur France 3.

 

 

Le tirage du groupe A

 

Bordeaux (L1)-Jumeaux de M’Zoisia (Mayotte)

AS Panazol (R2)-AS Vitré (N2)

Wasquehal (N3)-Vannes (N2)

Linas-Monthléry (N3) – Angers (L1)

Stadde rennais (L1) -FC Lorient (L1)

Quevilly Rouen Metropole (L2) -Stade Lavallois (Nat)

Dinan-Lehon (N3)- Brest (L1)

Guingamp (L2)-Amiens (L2)

 

Le tirage du groupe B

 

Toulouse (L2)- Nîmes (L2)

US Chauvigny (N3) – Chartres Football (N2)

Paris FC (L2) – Olympique Lyonnais (L1)

Montauban (R2) – La Roche (N3)

Cholet (Nat) ou club franciscain (Martinique)-Nice (L1)

Stade poitevin (N3) – RC Lens (L1)

JS Chemin bas d’Avignon (R2) – Clermont Foot (L1)

Bergerac (N2)-Metz (L1)

 

 

Le tirage du groupe C

 

Red Star (Nat)-AS Monaco (L1)

Sochaux (L2)-Nantes (L1)

Hauts Lyonnais ou FC Bourgoin Jallieu (N3) – SC Bastia (L2)

Lyon La Duchère (N2)- AS Saint-Etienne (L1)

Andrezieux (N2)- Montpellier (L1)

Dijon (L2) – AS Cannes (N3)

Jura Sud Foot (N2) – St Denis (La Reunion)

ES Cannet Rocheville (N3) – Olympique de Marseille (L1)

 

ça ne va pas en rester là — Aulas dixit Buquet

 

Jean-Michel AULAS

 

L’arbitre y explique n’avoir jamais voulu reprendre la rencontre et raconte les menaces proféré par le président lyonnais Jean Michel Aulas à son encontre.

 

A lire : Ligue 1 – Lyon : L’OM forcé à rejouer l’Olympico par Amazon ?

« Je tiens à préciser que M. Aulas Jean-Michel, président de l’Olympique Lyonnais, a tenu les propos suivants au moment de quitter mon vestiaire: « La compétition dépend de la LFP, vous de la FFF, je fais malheureusement partie du Comex (le comité exécutif de la Fédération française de football, ndlr) et ça ne va pas en rester là » ». Ruddy Buquet – source : RMC (06/12/2021)

 

 

Le préfet met aussi la pression sur l’arbitre

 

Le préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos a lui aussi mis une énorme pression sur l’arbitre comme il le raconte dans son rapport relayé par RMC : « J’ai demandé à Monsieur Le Préfet s’il pouvait me garantir la sécurité des joueurs sur le terrain. Ce à quoi, il m’a répondu que jamais il ne pouvait me garantir et en aucune circonstance la sécurité des joueurs sur le terrain. (…) En revanche il a été très clair sur les risques encourus. En cas d’arrêt définitif du match, il me garantissait des troubles à l’ordre public lors de l’évacuation des 55.000 personnes. Il a ajouté à plusieurs reprises de manière significative que ‘chacun prendrait ses responsabilités’ en pareil cas, ce que j’ai ressenti comme un message de mise en garde sur les conséquences et responsabilités qui seraient les miennes en cas d’arrêt définitif de la rencontre ». De son côté l’OM a clairement fait savoir que la partie ne pouvait reprendre la partie dans ces conditions, Jorge Sampaoli a affiché des signes d’énervement

 

Maintenant tout se joue en coulisse et le président lyonnais n’entend pas servir d’exemple. Ce dernier l’avait expliqué dans un entretien accordé à l’Equipe.

 

Je ne veux pas payer pour les autres — Aulas

 

« Je ne veux pas attaquer la Ligue, mais je ne veux pas payer pour les autres. (…) Quand il y a des émeutes collectives et des envahissements de terrain, il faut des sanctions sportives, qui sont plus crédibles que la fermeture d’un virage. Moi, si on me permet de rejouer ici le match contre l’OM, ce qui serait logique, je suis prêt à assumer un sursis en nombre de points et à démontrer qu’il n’y aura aucun incident de ce genre. (…) Dans l’esprit des gens et pour l’image de la L1, ces incidents s’ajoutent, mais le nôtre n’a rien à voir avec les bagarres et envahissements de terrain. Quarante-huit heures après, le gars était jugé, terminé. C’est pour cela qu’on s’indigne de cette mesure conservatoire d’un huis clos pour la venue de Reims, alors qu’aucune n’a été prononcée après OM-PSG où des dizaines de projectiles ont été lancés. Parce que la sanction individuelle ne porte pas atteinte à l’équité sportive. Alors que changer une jurisprudence dans une compétition où nous sommes tous concurrents porte atteinte à cette équité. La solution, c’est l’importance de la sanction individuelle pour des actes individuels. La sanction collective, au départ, existe pour pousser les clubs à traiter le sujet. Mais nous, on l’a traité ! » Jean Michel Aulas – source : L’Equipe (30/11/2021)

 

 

Guendouzi et Under défensivement marseillais en cas de maintient en Ligue 1 !

 

Pablo LONGORIA President de l' Olympique de Marseille pendant le match de Ligue 1 OM FC Metz

Pablo LONGORIA

Pablo Longoria tente d’expliquer le début de saison compliqué de son attaquant star. Il précise cependant que Milik sera bel et bien un joueur de l’OM à la fin de son prêt. Concernant Mattéo Guendouzi et Cengiz Under, l’option d’achat du prêt est quasiment automatique, Pau Lopez devra lui disputer 20 matches avec le club olympien (il en est à 17 toutes compétitions confondues).

 

A lire : OM : Un de ses coéquipiers explique pourquoi c’est plus dur pour Milik

 

« La question est plutôt : comment retrouver le vrai niveau de Milik ? Il revient d’une blessure sérieuse. Il n’a pas fait la préparation pendant l’été, à une époque où l’équipe a beaucoup travaillé. C’est moins le cas maintenant. Toutes les formations qui disputent une compétition européenne connaissent ça : l’entraîneur est plus un directeur artistique quand on joue tous les trois jours. C’est difficile, à cette période, de créer des associations individuelles entre différents joueurs. Son OA ? On a toujours parlé de l’opération Milik comme d’une opération compliquée. Mais c’est un joueur qui, à la fin, sera la propriété de l’OM. (…) Guendouzi et Ünder, c’est lié au maintien. Pau Lopez, s’il dispute 20 matches. Ce sont des options pratiquement automatiques. » Pablo Longoria – source : L’Equipe (07/12/2021)

 

 

Robert Nazaretian était notre invité hier dans l’émission Débat Foot Marseille . Le vice président de l’Association OM, a notamment évoqué l’intégration incroyable de Mattéo Guendouzi dans à l’OM et Marseille…

 

« L’exemple frappant c’est Guendouzi, il est impressionnant, il a trouvé son club. Il est fait pour l’OM.  »  Robert Nazaretian – Source Football Club de Marseille

A LIRE AUSSI : Mercato OM : Guendouzi annonce clairement la couleur pour son avenir !

 

Guendouzi va être étiqueté OM bientôt

 

« Guendouzi va être étiqueté OM bientôt. Tu sais pourquoi parfois il est un peu moins bien ? Car il donne tellement et il a tellement d’activité, il met beaucoup d’énergie. Dès que tu en as un peu moins, je connais ça car je jouais un peu dans ce rôle là. On dit qu’il est moyen, mais au final il est bon ou moyen… » Jean Charles de Bono – Source Football Club de Marseille

 

    • Facebook
    • Twitter
    • Whatsapp
    • Flipboard
    • Flipboard
    Afficher les commentaires
    0